Microsoft gagne contre Alcatel dans un procès sur les brevets de la Xbox

|

Non, Microsoft n’a pas violé un brevet d’encodage de vidéos du français Alcatel-Lucent dans la mise au point de sa console de jeux Xbox. C’est en tout cas ce qu’a décidé un tribunal américain, dans son jugement rendu mercredi. Dans cette affaire, Alcatel réclamait à Microsoft 419 millions de dollars. Parallèlement, le même tribunal a dans la foulée débouté Microsoft d’une accusation similaire de violation de brevets de la part d’Alcatel cette fois. Le groupe Américain réclamait 11,5 millions de dollars de dédommagement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations