Microsoft supprime 5000 postes dans le monde

|

C'est inédit dans l'histoire du groupe de Redmond. Microsoft qui était habitué à une croissance annuelle de 15% de ses effectifs va supprimer d'ici juillet 2010 quelque 5000 emplois (5% de ses effectifs), dont 1400 immédiatement. Cette fois ce n'est plus une rumeur puisque c'est Steve Ballmer, le Pdg du groupe qui l'a annoncé en personne lors de la présentation des résultats. L'objectif est de diminuer les dépenses opérationnelles de "1,5 milliard de dollars pour l'exerice 2009 et de minorer les investissements de 700 millions de dollars sur l'année", précise le groupe dans un communiqué. Au quatrième trimestre, les résultats du numéro 1 mondial des logiciels ont déçu avec un chiffre d'affaires en progression de "seulement" 2% et une marge opérationnel en retrait de 8%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter