Miele affiche ses ambitions

|

Après avoir enregistré en 2007 une croissance de 8 % de son chiffre d'affaires, à 2,74 milliards d'euros, le fabricant allemand d'électroménager prévoit de dépasser 3 milliards d'euros en 2009.

Comment ? « En misant sur une croissance mondiale durable », ont déclaré aujourd'hui le Dr Markus Miele et le Dr Reinhard Zinkman, propriétaires et dirigeants du groupe allemand à l'occasion de l'inauguration en France d'un nouveau show-room boulevard Malesherbes, à Paris. Concrètement, le fabricant haut de gamme entend exploiter le potentiel des filiales existantes à l'image de la France, où Miele nourrit de fortes ambitions. Cinquième pays du groupe, la filiale française, qui affiche un CA de 150 ME avec une part de marché modeste entre 2 et 6 % selon les familles, a pour objectif d'atteindre le plus vite possible les 200 ME. Le groupe, qui réalise à ce jour seulement 5 % de son CA dans les pays émergents, mise aussi sur le développement de ces nouveaux marchés. En observation sur le Brésil et l'Inde, Miele a ouvert en 2007 deux nouvelles filiales en Corée et en Chine, une 39ème filiale en Nouvelle Zélande début 2008 et prochainement une 40ème à Chypre. Enfin, l'entreprise familiale, qui investit entre 5 et 7 % de son CA en recherche et développement, capitalise sur sa politique d'innovation. L'accent sera donné au développement de nouveaux segments comme celui des fours à vapeur ou des machines à café encastrables. En France, des nouveautés majeures sont attendues en encastrable à la mi-avril pour permettre à Miele de percer sur le marché de la cuisson.

F.Bray

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message