Marchés

Miele bénéficie de son positionnement premium

|

A l'occasion de la venue à Paris de l'un de ses deux codirigeants, Reinhard Zinkann, héritier de l'une des deux familles fondatrices de Miele,  le groupe d'électroménager est revenu sur ses résultats. Sur l'exercice 2009-2010, clos en juin dernier, Miele a réalisé un chiffre d'affaires mondial de 2,83 milliards d'euros, en hausse de 2,2% par rapport à l'année précédente et ce "malgré une conjoncture difficile", a souligné Reinhard Zinkann. Les raisons de cette croissance sont, selon lui, le positionnement cohérent de la marque sur les créneaux de l'électroménager premium et la pérennité du groupe aussi bien en termes de management que de financements.
Le groupe entend poursuivre le virage qu'il a engagé dès 2009 en France vers la distribution sélective et les cuisinistes. "Ce sera le cas pour l'ensemble de l'Europe dès le premier janvier prochain. Nous comptons aussi ouvrir de nouvelles galeries Miele à Shanghai et à Santiago du Chili l'an prochain, à l'image de celle que nous avons inauguré en France dès 2001." La marque entend également poursuivre ses développements sur le terrain de l'innovation et de la qualité : "chaque année, nous réinvestissons entre 100 et 150 millions d'euros dans l'entreprise. Et 90% de notre production se fait en Allemagne." 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter