Mike Duke, premier patron du monde

|

A l'instar de Carrefour, Wal-Mart a créé la surprise en annonçant, en pleine période de fin d'année, un changement à sa tête, avec la nomination de Mike Duke en remplacement de l'actuel PDG, Lee Scott, à compter du 1er février prochain. Mais la comparaison s'arrête là. C'est, en effet, de son propre chef que Lee Scott a choisi de prendre du champ : en poste depuis 2000, il présidera désormais le comité exécutif du conseil d'administration. Mike Duke, 58 ans, a rejoint la première entreprise mondiale (350 milliards de dollars de chiffre d'affaires) en 1995, après vingt-trois années d'expérience dans le secteur des grands magasins. Chez Wal-Mart, il a occupé des fonctions dans la logistique, puis sur le marché domestique, avant de superviser les opérations à l'international.

En dépit de son âge, il a donc été préféré à l'autre candidat à la succession de Lee Scott, Eduardo Castro-Wright, actuel patron de la branche US. Mike Duke s'est surtout distingué par sa bonne gestion de l'international, avec la fermeture de l'Allemagne et une adaptation assez fine des implantations du groupe dans ses différents pays : il a su choisir les bons formats et revoir les assortiments en fonction des demandes locales, là où Wal-Mart raisonnait auparavant selon des schémas uniques. En matière sociale, le gros point noir du groupe, il donne une image nettement plus conservatrice, ne manquant pas une occasion de vanter avec un triomphalisme sans nuances le modèle de réussite de Wal-Mart.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2068

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous