Mim placée en redressement judiciaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Mim, enseigne textile à bas prix, vient d'être placée en redressement judiciaire.

Mim appartient à un groupe hong-kongais.
Mim appartient à un groupe hong-kongais.

L’enseigne de textile Mim a été placée en redressement judiciaire le 22 novembre 2016. L’aboutissement, pour l’enseigne de mode à bas prix, qui compte encore quelque 340 boutiques, dont 260 en propre, de longues années de difficultés.

Une concurrence trop forte

En cause ? Huit années de crise consécutives pour le secteur, évidemment. Mais, aussi, l’émergence d’une concurrence nouvelle, bien plus puissante et bien plus agile – Primark et consorts -, avec des capacités d’action mondiales, ce que Mim, évidemment, n’a jamais pu avoir.  Mim emploie 1550 salariés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA