Pointés du doigt pour leurs safaris, les associés d'un Super U vont démissionner (prochainement)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pris dans une polémique depuis la révélation de photos de trophées de chasse en Afrique, le couple d’associés dirigeant le Super U de l’Arbresle a indiqué à la coopérative de commerçants son souhait de quitter le groupement. Une annonce qui implique de trouver un repreneur pour le magasin.

Le Super U de l'Arbresle (capture d'image Google Maps)
Le Super U de l'Arbresle (capture d'image Google Maps)

Le 9 juillet, la polémique a enflé sur les réseaux sociaux, avec la diffusion massive de plusieurs photos du couple Alboud lors de safaris en Afrique. Paradant alors devant des cadavres d’animaux abattus pendant des parties de chasse, ce couple -qui possède le Super U de l’Arbresle, à une quinzaine de kilomètres de Lyon- n’imaginait pas que la vindicte populaire version numérique s’abattrait sur eux via Facebook et autres Twitter. Appel au boycott de l’enseigne, indignation, insultes, tout y est passé, dans des termes plus ou moins élégants, pour ne pas dire plus. Pour couper court à un effet boule de neige, Système U a annoncé le jour même que les associés quittaient la coopérative "avec effet immédiat. Des mesures d’accompagnement de leurs collaborateurs et de reprise de leur magasin sont mises en place".

Dans les faits, les associés (qui n’avaient pas d’autres fonctions dans le groupement) ont annoncé leur volonté de démissionner, et de céder le fonds de commerce et les murs de leur magasin, dont le chiffre d’affaires a atteint 49,4 millions d’euros l’an dernier. Des rumeurs font état de la volonté déjà antérieure de céder le magasin. Dans l’émotion et l’emballement suscités par cette affaire, beaucoup de raccourcis ont été faits. Mais n’ayant pas commis d’erreurs d’un point de vue légal, les associés propriétaires du Super U auraient très bien pu décider de rester aux commandes. Ils n’ont pas été licenciés, pas plus qu’ils ne sont de simples gérants comme indiqué parfois.

La réponse de Système U :

Rien n’interdit à la famille Alboud de procéder à des safaris, qui sont une activité du domaine de la vie privée. "Mais ce n’est pas acceptable d’un point de vue moral, et il fallait trouver une solution rapide" indique t-on chez Système U, dont on a pu voir les engagements en faveur du bien être animal caricaturés sur les réseaux sociaux, retouchés avec les photos d’animaux abattus. La décision de démissionner prise par les dirigeants va nécessiter quelques mois pour être effective, le temps de trouver un associé repreneur intéressé par ce magasin créé en 2006, et qui compte une surface de vente de 4070 m² et environ 107 employés selon l’Atlas de la distribution. Ce dossier pourrait être bouclé d’ici la fin de l’année, la solution du portage par la coopérative ne semblant pas être sur la table. En attendant, le magasin de l’Arbresle est fermé ce 10 juillet. Une équipe de direction transitoire est sur les lieux, avec une réouverture au public prévue le 11 juillet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA