Marchés

Missa, des vêtements pour être bien

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Lancement - La société Avance Diffusion va présenter en janvier Missa, une nouvelle marque de prêt-à-porter entièrement dédiée au bien-être.

Proposer aux femmes une garde-robe extrêmement confortable tout en respectant leurs attentes de style, tel est le propos de Missa. Destinée au circuit sélectif, cette marque féminine sera lancée par Avance Diffusion fin janvier 2008 au prochain Salon du prêt-à-porter. Missa ne se place pas sur le créneau, bien occupé, des vêtements de loisirs. « Nous voulons proposer des vêtements " rassurants ", qui soient presque comme des doudous. Ils sont pensés pour le bien-être, mais avec tous les codes esthétiques de la mode féminine », explique François Gadrey, président d'Avance Diffusion. Au total, 90 pièces seront lancées.

Petit laboratoire

Développée avec le département Care du bureau de style Carlin International, voué au soin, la collection d'hiver 2008/09 est un véritable petit laboratoire où l'on retrouve toutes les avancées récentes. Le thème Remix et Récup décline ainsi des tissus issus de matières recyclées. Le thème Extraits naturels est réalisé dans des lainages colorés avec des teintures végétales comme la garance. Mon Climat fait appel à la technologie de microencapsulation Outlast, pour des vêtements thermorégulants à superposer et à agrafer les uns aux autres. Move offre, lui, des pièces très extensibles, en chaîne et trame ou en maille, mais avec toujours 20 % de Lycra. Ses coupes sont étudiées pour une aisance maximale et la ligne est structurée par des jeux de broderies. Et, comme son nom l'indique, le thème Toudoux privilégie des matières très douces et agréables au toucher.

En plus de son positionnement atypique, Missa ne suivra pas les cadences habituelles du prêt-à-porter. « Nous n'allons pas changer tous les thèmes à chaque saison. Il s'agit d'un concept à part entière. Nous devons l'alimenter avec de nouveaux apports en phase avec l'idée directrice d'être bien », précise François Gadrey. Pour la collection estivale, il pense utiliser du seacell (fibre enrichie en algues) et des matières à base de protéines de lait.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA