Mobalpa vise 300 magasins en France en 2017

|

L’enseigne du groupe Fournier, acteur majeur de l’habitat en France, dont le chiffre d’affaires est resté stable l’an dernier à 450 millions d’euros, compte ouvrir 20 nouvelles implantations dans l’Hexagone.  

L'enseigne du groupe Fournier vise une croissance de 4% de ses ventes en France en 2016.
L'enseigne du groupe Fournier vise une croissance de 4% de ses ventes en France en 2016.© DR

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Mobalpa qui revendique la place de « leader du marché de l'aménagement global de l'habitat » table sur une croissance de plus de 4% de ses ventes en 2016 pour approcher les 470 millions d'euros de chiffre d’affaires. Alors qu'en 2015, les ventes de la principale griffe du groupe haut savoyard Fournier sont restées stables à 450 millions d'euros dans "une conjoncture plutôt tendue".

18 ouvertures dans 8 villes

Dans un communiqué en date du 18 janvier 2016, Mobalpa indique qu’il compte appuyer son regain de croissance sur l’ouverture d’une vingtaine de magasins cette année, après en avoir ouvert neuf en 2015. L’enseigne qui compte actuellement 270 unités dans l'hexagone et les DOM prévoit  18 nouvelles implantations dans les douze prochains mois et vise plus particulièrement huit villes : Seclin, Englos, Arras et Saint-Maximin dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Saint-Brieuc et Brest pour la région Bretagne, Troyes en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, ainsi que Toulouse en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Et Mobalpa pense pouvoir dépasser le cap des 300 points de vente, en France, à l'horizon 2017.

Recherche des profils de commerçants pour créer ou reprendre des magasins

Pour répondre à la problématique des reprises de points de vente, dues notamment au départ à la retraite de certains franchisés, la tête de réseau indique avoir "œuvré à la reprise de huit magasins en 2015 en trouvant les successeurs adéquats" et chiffre à 12 les unités qui seront concernées cette année. Pour créer ou reprendre les points de points de vente, Mobalpa dit cibler "prioritairement des commerçants avec une certaine sensibilité au métier du second œuvre du bâtiment. Un profil de manager opérationnel impliqué à 100% sur le terrain et un apport minimum de 60 000 euros sont également requis pour intégrer le réseau."

Un accompagnement poussé des franchisés

En échange, Mobalpa dit assurer un accompagnement intensif dans les recherches de financement et de points de vente et dispense dans son centre de formation homologué un Certificat de Qualification Professionnelle reconnu par la profession permettant de combler rapidement et avec efficacité un éventuel manque de savoir-faire;

Pour mémoire, initialement spécialisé dans les meubles de cuisine, Mobalpa s’est ouvert progressivement au marché de la salle de bain et du rangement afin de répondre à une demande de plus en plus forte de la part des clients. Elle possède ses propres usines de production intégrées et implantées en France. Au total, le réseau revendique aujourd’hui plus de 400 points de vente dans le monde dont 270 en France. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message