Mobilisation autour de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ce vendredi 16 octobre 2015 se tient en France la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Petit tour d’horizon des initiatives, notamment celles des distributeurs, autour de cet événement.

Pour la seule Ile-de-France, chaque habitant jette près de 114,5 kg d’aliments par an.
Pour la seule Ile-de-France, chaque habitant jette près de 114,5 kg d’aliments par an.© TheStockCube - Fotolia

En France, plus de 10 millions de tonnes de déchets alimentaires sont produits chaque année. Selon les chiffres officiels, chaque Français jette l'équivalent de 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg encore parfaitement emballés, ce qui représente une perte de 400 euros par an et par foyer. Distributeurs, restaurateurs et consommateurs sont responsables de ce gaspillage, dont 1,2 million de tonne concerne des aliments pourtant toujours consommables. Créée en 2013, la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a ces temps-ci une résonnance particulière. L’année 2015 a en effet été marquée à la fois par de nombreuses initiatives de la part des marques et des distributeurs, et par une prise de parole des pouvoirs  publics. Ainsi, les grandes surfaces ont désormais l’interdiction de jeter la nourriture consommable. Nombre d’entre elles ont par ailleurs signé en août 2015 la convention du ministère de l’Écologie et du Développement durable. Elles s’engagent à agir, magasin par magasin, pour améliorer la gestion des denrées, accroître chaque année les dons aux Banques alimentaires et valoriser les déchets alimentaires non consommables par la transformation en compost ou la méthanisation.

Les distributeurs sur les rangs

Chez Groupe Casino, les enseignes (Géant Casino, Supermarchés Casino, Casino Shop et Petit Casino, Franprix, Leader Price et Monoprix) mettent à disposition des clients et des collaborateurs un petit guide pratique de conseils et d’astuces à compter du 16 octobre 2015. Pour les clients, il prend la forme d’un dépliant rempli de conseils pratiques. Côté collaborateurs, un livret sera remis aux équipes afin de partager en interne les enjeux du gaspillage alimentaire et les plans d’actions du Groupe.

Auchan France profite de Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire pour rappeler un certain nombre d’engagements liés à cette problématique. "Les équipes des différentes entités du Groupe multiplient les initiatives pour répondre aux besoins en matière d’alimentation, assez semblables d’un pays à l’autre en dépit des différences culturelles" explique-t-il dans un communiqué. Offre bio, approvisionnement en produits locaux et vente en vrac, l’enseigne liste un certain nombre de mesures pour réduire le gaspillage alimentaire. Par ailleurs, 200 ambassadeurs d’Auchan France forment les collaborateurs des magasins à la bonne alimentation pour mieux conseiller les clients.

Carrefour recycle 67% de déchets en France et a fourni en 2014 77 millions de repas à près de 1 000 associations de l’aide alimentaire. Par ailleurs, la Fondation Carrefour lance sa 3e collecte internationale de produits alimentaires avec le soutien de la Fédération Européenne des Banques Alimentaires et l’appui du Global FoodBanking Network, à l’occasion de Journée Mondiale de l'Alimentation. Les équipes de 2 000 magasins se relaieront pendant près de deux mois dans 10 pays (Taiwan, puis Roumanie, France, Espagne, Italie, Argentine, Chine, Pologne, Brésil et Belgique) au service des démunis pour dépasser les 42 millions de repas collectés l’an dernier et redistribués aux antennes locales des Banques Alimentaires. Carrefour met à disposition deux sites qui répertorient ses actions (http://www.pourmoipourtous.fr et http://www.anti-gaspillage.carrefour.fr) et une vidéo.

Sur Twitter, Intermarché indique le retour des fruits et légumes moches. L’enseigne a par ailleurs annoncé le lancement des biscuits moches, du 3 au 8 novembre 2015 dans 146 points de vente. Avec Filet Bleu, l’usine de fabrication de biscuits d’Agromousquetaires, l’enseigne proposera à la vente des paquets de biscuits qui auraient dû être écartés du marché pour des défauts d’aspect. Vendus 30 % moins chers, ces produits présenteront les mêmes qualités nutritionnelles et gustatives que les biscuits Chabrior traditionnels. 

La Ville de Paris mobilisée

A Paris, la mobilisation prend la forme d’une action de sensibilisation et de mobilisation organisée par la Ville de Paris, le Ministère de l’Agriculture et la Région Ile-de-France : un "Village de la lutte contre le gaspillage alimentaire" s’illustrera de 10h à 16h sur le parvis de l’Hôtel de Ville via des stands spécifiques, des foodtrucks, un "marché exemplaire" (les fameux fruits et légumes moches d'Intermaché) ainsi que des pièces de théâtre pour sensibiliser notamment les plus jeunes. Ils traiteront de toutes les questions de production, récupération-don alimentaire, consommation et bio déchets. "Aujourd’hui, chaque Francilien jette près de 114,5 kg d’aliments par an. En outre, la part des déchets alimentaires encore emballés augmente alors que les Parisiens jettent déjà deux fois plus que la moyenne des Français (13,6 kg contre 7 au niveau national). Dans la restauration collective parisienne, un tiers des repas est jeté chaque année", rappelle la Ville de Paris. Stéphane Le Foll inaugurera également l’opération "Anti-gaspi, pour le climat aussi" organisée par la Ville de Paris, en partenariat avec le ministère. Cette opération s’inscrit dans la préparation de la COP 21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques, et la lutte contre le réchauffement climatique.

Les industriels visent le grand public

Chez les grands industriels, McCain, Sodexo, PepsiCo, Unilever, SCA, Ardo et WWF profitent du World Food Day pour annoncer la création d'une coalition mondiale contre le gaspillage alimentaire dans la restauration. La coalition, qui vise d'abord les pays d'Europe, se donne six mois pour tester des initiatives ludiques, comme la possibilité d'accueillir des agriculteurs ou des cuisiniers dans les écoles.

La marque Albal a elle aussi choisi de s'adresser au grand public en invitant le 16 octobre 2015 50 cuisiniers amateurs et 50 enfants pour une journée "SAVE FOOD" à l’atelier Basfroi, à Paris afin d'établir un record inédit : réaliser une recette pour 50 personnes en 50 minutes sur un plan de travail de 50 mètres et 0 déchets. Cette journée "anti-gaspi" sera pilotée par le chef Cyril Rouquet-Prévost, partenaire de la marque. Ils accueilleront le grand public lors de deux sessions afin de réaliser des recettes anti-gaspi. 

Et parce que le gaspillage n'est pas seulement alimentaire, on peut saluer l'initiative de Krys qui reconduit, du 15 octobre 2015 au 5 janvier 2016, sa grande campagne de collecte de lunettes, baptisée Les Reprises Krys, au profit des populations les plus défavorisées. En partenariat avec la Fondation Krys Group, les opticiens du réseau invitent tous les porteurs de lunettes à venir déposer leurs anciens modèles. En échange, ils profiteront d’une offre promotionnelle. Lors de la précédente édition, Les Reprises Kry avaient permis de collecter plus de 160 000 paires de lunettes.

Le gaspillage alimentaire en une infographie

Source : gaspillagealimentaire.fr

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA