Difficile mois de novembre pour Asos, qui perd 35% de sa valeur en Bourse

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'e-marchand spécialiste de la mode souffre de l'incertitude économique entraînée par le Brexit et les manifestations des gilets jaunes en France, ainsi que d'une météo trop clémente, qui tirent à la baisse ses ventes du mois de novembre.

Asos
Asos© Asos

Les actions d'Asos s'effondrent en Bourse : le titre a perdu ce 17 décembre au matin 35% de sa valeur, suite à la publication par l'e-commerçant spécialisé dans la mode d'un communiqué sur son activité entre septembre et novembre, plus faible que prévu. Asos vaut désormais 2,2 milliards de pounds (2,45 milliards d'euros), soit un milliard de pounds (1,11 milliard d'euros) de moins que lors de sa dernière cotation le 14 décembre.

"Les ventes de septembre et d'octobre ont été globalement en ligne avec nos prévisions, mais en novembre, un mois très important pour notre entreprise, nous avons enregistré des ventes et des marges significativement inférieures à nos anticipations", explique le document. "Et les conditions demeurent difficiles", concluent ses auteurs. Asos entraine dans sa chute ses concurrents, comme Zalando et Bohoo, qui ont respectivement perdu ce matin 15 et 10% de leur valeur en Bourse.

Un mauvais combo Brexit + gilets jaunes

Les températures plus élevées que la moyenne au cours de ces trois mois dans les principaux pays où Asos est présent en Europe (Royaume-Uni, mais également France et Allemagne qui génèrent 60% des ventes de l'e-marchand britannique sur le Vieux Continent) ont pesé sur l'activité du groupe. En cause également, l'incertitude économique provoquée par le Brexit au Royaume-Uni et les manifestations des gilets jaunes en France, qui tire la confiance des consommateurs à la baisse.

"Ces derniers mois, la croissance dans le secteur de la vente en ligne de vêtements est la plus faible enregistrée ces dernières années", souligne le document. Ce contexte pousse les entreprises de mode à se lancer dans une course aux promotions pour éviter une trop forte baisse de la croissance des ventes, à laquelle a participé Asos, quitte à rogner sur ses marges. Le groupe prévoit donc sur l'année qui court d'août 2018 à août 2019 une marge bénéficiaire plus faible que prévu, passant de 4 à 2%. Le groupe annonce également sur la période une hausse de ses ventes de 15%, contre 20 à 25% selon ses précédentes prévisions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA