Mode, électronique et culture, les achats en ligne boostent l’e-commerce transfrontière

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

PUBLI-RÉDACTIONNEL Source de business et relais de croissance majeur, l’e-commerce international impose des solutions d’expédition conçues pour des achats « cross-border ».

©nyul - stock.adobe.com

Porté par une croissance annuelle moyenne de 25 %, l’e-commerce transfrontière a contribué à l’expédition de 450 millions de colis en 2015 (1) ! Aujourd’hui, 60 % des e-commerçants français vendent déjà à l’international (2), non seulement en direction des pays européens (en particulier au Royaume-Uni, en Allemagne et dans les pays nordiques), mais aussi vers la Chine et l’Amérique du Nord.

Réputés pour leur qualité, les secteurs de la mode, du luxe, de la cosmétique, ainsi que le pharmaceutique et l’alimentaire font partie des atouts majeurs du e-commerce « Made in France ».

Habillement et électronique en tête des ventes

En détails, à l’échelle européenne, les ventes « cross-border » concernent principalement deux catégories de biens (3) : l’habillement (vêtements, chaussures…), et l’électronique (ordinateurs, smartphones et accessoires…), suivies des livres. L’Italie est la seule exception où le matériel high-tech arrive en première position (4).

Par ailleurs, certaines catégories affichent une croissance supérieure à celle du e-commerce transfrontalier dans son ensemble, comme les cosmétiques, les produits pour les animaux domestiques, l'alimentaire, et les équipements sportifs. La tendance aux achats « cross-border » revêt également quelques particularités régionales, à l’image des Chinois pour les cosmétiques. Un gage de meilleure qualité et une protection contre la contrefaçon motivent également les e-acheteurs indiens et russes.

Un service « tout en un »

Afin de répondre à la tendance, La Poste Solutions Business a créé l'offre Delivengo. Elle permet d'envoyer des paquets pesant jusqu’à deux kilos, de faible valeur, à destination de 230 pays. Outre des frais d’envoi compétitifs, la solution se distingue par une livraison sur l’Europe en 3 à 5 jours, effectuée en boîte aux lettres.

L’objectif est aussi de fournir aux e-commerçants français une offre de services intégrée et globale la plus simple et abordable possible. Afin de faciliter l’expédition de colis, l’offre s’accompagne d’une application simple et accessible en ligne, MyDelivengo, pour l’édition des étiquettes et les formalités douanières. Elle facilite la vie des e-marchands qui peuvent alors se concentrer sur l’essentiel : développer leurs ventes vers l’international.

 

1. Source : Fevad (Fédération e-commerce et ventes à distance), Chiffres clés 2016.
2. Source : « PayPal Cross-Border Consumer Research 2015 », selon la dernière étude Adobe.
3. Source : « Le commerce des épices du 21e siècle. Guide sur les opportunités du e-commerce transfrontalier », DHL, 2016.
4. Source : « PostNord: E-commerce in Europe 2016 ».

 

Ce contenu vous est proposé par Delivengo

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA