Marchés

Mode enfantine : Un hiver tout de rigueur et de couleurs

|

Les inspirations folkloriques perdurent, tendant vers un style plus rude et antifroid. Les thèmes glisse et sport ont toujours la cote, alors qu'apparaît un courant plutôt austère.

Les collections enfantines s'affranchiront difficilement, pour l'hiver 2006-2007, des inspirations folkloriques. Mais le style slave sera détrôné par des ambiances plus nomades. « L'esprit outdoor revient fort avec un côté trek plus précieux pour les filles. C'est ce qui va prendre la relève du folklore Europe de l'Est », indique Martine Chadonier-Pomel, directrice de style enfants et maison chez Peclers Paris. Le bureau de style parisien illustre cette tendance avec des thèmes comme High Frost, qui illumine les kakis de touches d'orange flash, de roses indiens et d'ors. Igloo sur Seine habille les doudounes de détails ethniques, tandis qu'Himalaya Queen joue la customisation recherchée avec des vestes matelassées rebrodées aux finitions à cru et des jeux de surpiqûres artisanales sur denim.

Un style entre rudesse et magnificence

Chez Promostyl, le thème Splendeur oscille entre rudesse et magnificence. « C'est la poursuite du courant ornemental », précise Lysiane de Royère, directrice de la communication de Promostyl. Le bureau met en avant les volumes ronds, les superpositions, les matelassés, dans des matières comme la polaire et la maille torsadée. Les imprimés d'inspiration asiatique contrastent avec la rigueur des draperies masculines, déclinées pour les fillettes en sarouels ou pantalons thaïs. Promostyl associe les violets dégradés à des ocres et des orangés intenses. Dans le thème Audace, Snow Vintage mêle l'esprit glisse et le style nordique.

Fil conducteur des collections enfants de l'hiver 2006-2007, le sportswear antifroid a été traité par Camps dans sa gamme Kids en version trappeur canadien modernisée par des contrastes de couleurs (orange, kaki...). Les pantalons trappeur et les tee-shirts à superpositions en trompe-l'oeil s'animent de graphismes et d'un petit mouflon brodé.

Longboard s'inspire des sports de glisse hivernaux et introduit des camaïeux de marron, de mastic et de beige soulignés de touches d'orange cuivré. La marque du groupe Norprotex associe les gilets zippés en polaire double face à des pantalons baggys élastiqués au dos coupé dans du twill, du canevas ou du velours côtelé.

Pour les lignes les plus pointues, les bureaux prévoient l'arrivée d'un courant plus austère, mêlant l'inspiration Oliver Twist, l'écologiquement correct et le vestiaire « workwear » aux coupes structurées. Les matières faussement pau-vres (comme le jean vieilli), qui ont occupé le devant de la scène à Première Vision, sont à l'honneur, surtout les draperies et les cotons « propres ». Les coloris sont sombres, avec des accents plus doux de neutres et de naturels, comme dans le thème Enigma (Promostyl), qui marie le noir et blanc et l'écru, et qui fait revivre le satin fermière. Les bleus sont présents, déclinés dans le denim comme dans des panoplies inspirées de la marine ou de l'aviation. Un peu de douceur dans des tendances plus austères.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter