Moins de graisses animales mais plus d'huile végétale dans les assiettes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les Français consomment moins de graisses animales mais plus d'huiles végétales, selon une étude publiée par Agreste primeur, une revue statistique du ministère de l'Alimentation, qui a examiné l'évolution de cette consommation alimentaire entre 1998 et 2007. En moyenne, un habitant a mangé 26,5 kg de graisses animales en 2007, contre 28,5 kg dix ans plus tôt. En revanche, chaque Français a consommé davantage d’huile ou de margarine : 19 kg en 2007, contre 16 kg en 1998. Plus concrètement, la consommation de viande a baissé de 4 kg par an et par habitant. Baisse, aussi, de la consommation de graisses laitières, passant de 16 à 15 kg/an/habitant, du fait du recul global des produits laitiers (-7%) mais surtout d'un engouement pour les produits moins gras. Les consommateurs boudent le beurre (-10% sur 10 ans) et les fromages, mais consomment de plus en plus de yaourts ou et de desserts lactés, globalement moins gras. Et, surtout, ils privilégient désormais les versions légères du lait (1/2 écrémé plutôt qu'entier) et de la crème fraîche. Pour ce qui est des huiles et de la margarine, l’évolution s’explique par une baisse de la consommation de margarine (passée en 10 ans de 3,1 à 2,7 kg/an/habitant) et un recul des achats d'huile en bouteille. A l’inverse, la consommation de graisses végétales est en augmentation, en raison de l'essor des plats préparés de l'industrie agroalimentaire, globalement plus gras que les préparations maison.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA