monEchelle.fr vient (modestement) concurrencer Amazon et CDiscount

|

Place de marché spécialisée dans le bricolage et le jardinage, la start up monEchelle.fr occupe un créneau encore peu encombré, et espère faire passer ses ventes de 4 à 10 millions d’euros rapidement.

Le site a reçu le titre de start up de l'année 2014 par l'IMC Awards, et a été  double vainqueur  de la start up academy en 2014
Le site a reçu le titre de start up de l'année 2014 par l'IMC Awards, et a été double vainqueur de la start up academy en 2014

MonEchelle.fr, site de vente en ligne consacrée au bricolage et au jardinage, a les dents longues. Cette place de marché revendique, en 10 mois, « plus de 35 000 clients, 100 000 références et plus de 400 ventes par jour », de quoi viser plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année, contre 4 millions depuis son lancement en juin 2013. Les deux confondateurs Christian Raisson et Philippe de Chanville, déclarent qu’avant leur arrivée, il n’y avait « aucun acteur majeur dans l’univers du bricolage et du jardinage sur internet. Les magasins physiques existent depuis toujours mais se concentrent sur une stratégie web to store et non comme des pure players ». On objectera que des grands sites généralistes mettent à disposition depuis longtemps des articles de cette catégorie, comme Amazon ou Cdiscount.  La différence se joue sur un autre plan, avec des services associés comme l'existence d'un forum ou bricoleurs et jardiniers peuvent poser des questions techniques ou basiques, pour résoudre leurs problèmes de mise en oeuvre.

400 000 références disponibles en 2016 ?

Engagé dans une face de séduction des marchands et des marques, monEchelle.fr veut s’adresser « à tous les marchands, grossistes ou importateurs, depuis la petite société jusqu’au grand groupe international, en leur fournissant un canal supplémentaire de distribution.  La largeur d’offre est l’atout principal mis en avant par le site, qui revendique 50 000 produits référencés en 2013, 100 000 pour 2014 puis 200 000 en 2015 et 400 000 en 2016. Un pari plus qu’audacieux, qui correspond, selon les cofondateurs, à l’équivalent d’un magasin Castorama ou Leroy Merlin référencé tous les quatre mois…

Sur Magasin LSA, contactez tous les prestataires e-commerce qui développeront votre magasin sur internet

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message