Monoprix ambitieux sur le multicanal

|

Patrick Oualid, à la tête de l'e-commerce de Monoprix depuis la fin 2011, ne manque pas d'ambition pour monoprix.fr. Pas question, d'abord, d'ignorer le drive. D'où l'invention, début janvier, du drive piéton, ou « walk-in », que 27 magasins proposent désormais. Dans une interview au Journal du Net, il affirme que « le walk est la direction majeure dans laquelle (il) voudrai(t) que Monoprix se dirige. » Certes, avance-t-il, « le panier moyen (y) est deux à trois fois plus bas que le panier moyen du site », mais sans frais de livraison, qui plombent la rentabilité, avec des coûts nettement plus importants que ceux liés à la préparation de commandes.

Reste que la livraison a bien sûr un bel avenir chez Monoprix. Le groupe entend ouvrir ce service à la livraison du déjeuner, via Dailymonop, en ouvrant un site dédié.

Globalement, Patrick Oualid mise sur un système hybride, entre présence physique en point de vente et virtualité du site internet : « Nous pourrions imaginer de livrer en magasin les commandes en ligne de mode », explique-t-il. De même, « l'équipement de la maison et les loisirs, absents des points de vente, font partie des axes prioritaires de développement du site, ainsi que la parfumerie et le maquillage », précise-t-il.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2230

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message