Montagu s'offre St Hubert

|

Après des mois de négociations entre Dairy Crest et différents repreneurs, c'est le fonds Montagu qui s'empare de St Hubert pour 430 millions d'euros.

Montagu Private Equity

Le dossier est enfin clos. La société lorraine change de propriétaire, mais reste britannique. Le fonds Montagu Private Equity, basé à Londres, a conclu un accord préalable avec le groupe britannique Dairy Crest pour le rachat de la marque de matière grasse végétale St Hubert, en partenariat avec ses dirigeants, pour 430 millions d'euros (environ 10 fois son excédent brut d'exploitation). La mise en vente de l'actif avait été annoncée par Dairy Crest en mars et avait suscité un vif intérêt de la part de nombreux fonds. Ces derniers jours, il ne restait plus en lice que Montagu Private Equity, ancien actionnaire de Picard, et Cinven.

 

Positionnement rentable

Si le prix est jugé élevé par certains analystes, surtout dans un contexte de crise économique, il ne reste pas moins que St Hubert est considéré comme un actif de qualité. Il occupe la deuxième place du marché en France (39% de part de marché revendiqués par le groupe, derrière Unilever), avec un chiffre d'affaires de 130 millions d'euros, et bénéficie d'un fort potentiel de développement sur l'aspect santé et nutritionnel.

« St Hubert répond à l'ensemble de nos critères d'investissement. C'est une entreprise leader sur son marché, avec une croissance soutenue grâce à une politique d'innovation forte. Nous projetons de soutenir le management dans ses plans de développement pour les années à venir, y compris par voie d'acquisitions, en France et à l'étranger », indique Sylvain Berger-Duquene, président de Montagu Private Equity. De son côté, Dairy Crest, qui avait acquis la marque en 2007 pour 370 millions d'euros, va profiter de cette cession pour se désendetter et se renforcer sur le territoire britannique avec des acquisitions, notamment sur les yaourts.

Chiffres

  • 130 M€ Le chiffre d'affaires sur son exercice décalé 2011-2012
  • 39% Le part de marché en valeur en mars 2012, deuxième acteur sur les margarines derrière Unilever

Source : St Hubert

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2236

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous