Morrisons a du mal à digérer Safeway

|

Le chaîne de supermarchés britannique qui a récemment racheté son concurrent Safeway vient d'annoncer que son bénéfice imposable pour l'exercice 2004 serait probablement « substantiellement inférieur aux attentes du marché ».

Principale cause de cette révision à la baisse des perspectives, les mauvaises performances de l'enseigne Safeway. Ses ventes ont reculé de 7,2 % sur les 6 premiers mois de l'année, alors que celles de l'enseigne Morrisson ont augmenté de 15,7%.
L'autre actualité du groupe Morrisons, c'est la cession programmée des 120 magasins de convenience récupérés lors du rachat de Safeway. Morrisons n'a pas encore annoncé le prix qu'il en demandera et n'a pas dit s'il avait l'intention de vendre tout en bloc ou par parties. Mais une chose est sûre, plusieurs candidats sont déjà intéressés, parmi lesquels Iceland, Waitrose, Somerfield et Co-Op.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter