Moulinex : près de 600 ex-salariés indemnisés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Six ans après la faillite de Moulinex, 597 anciens salariés viennent d'obtenir des dommages et intérêts pour non respect du plan social.

 
C'est l'aboutissement d'une longue procédure pour les anciens salariés de chez Moulinex. Six ans après le dépôt de bilan de du groupe d'électroménager, qui s'est traduit, malgré la reprise partielle de Seb, par la fermeture de quatre usines et le licenciement de 2 880 salariés, près de 600 d'entre eux viennent d'obtenir dix millions d'euros de dommages et intérêts devant le conseil des Prud'hommes de Caen pour mauvaise application du plan social.
 
Si la régularité des licenciements a été validée, les techniques de mise en oeuvre ont été jugées insuffisantes, c'est-à-dire le non respect par l'entreprise d'un engagement de présentation d'une offre d'emploi à chacun et le reclassement au niveau des établissements et non pas au niveau du groupe.
 
Chaque salarié recevra entre 15 000 et 20 000 euros à la charge de l'agence de garantie des salaires. Un premier jugement en avril dernier a été rendu dans ce sens pour 16 autres salariés Moulinex.
 
Les Prud'hommes de Caen doivent encore se prononcer sur 300 autres salariés de Moulinex et les instances d'Alençon sur 56 autres cas.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA