Mounir Mahjoubi (Numérique) recense les difficultés des TPE/PME françaises avec les marketplaces

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Se faire déréférencer par Amazon, un couperet qui peut signifier de grosses difficultés financières pour les vendeurs de sa marketplace. Néanmoins, il est important aussi de protéger les acheteurs. Le secrétaire d’État chargé du Numérique s'empare de la question.

Mounir Mahjoubi (Numérique) recense les difficultés des TPE/PME françaises avec les marketplaces.
Mounir Mahjoubi (Numérique) recense les difficultés des TPE/PME françaises avec les marketplaces.

"La France n’est pas un far west numérique. Par la médiation, je demande aux plateformes de bâtir des relations de confiance avec le tissu de PME françaises." Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique, lance de 31 octobre 2018 un appel aux TPE-PME françaises qui rencontrent des difficultés avec les marketplaces à le signaler en ligne d’ici fin novembre.

Le communiqué du ministère mentionne l'exemple des éditions Caurette, TPE familiale qui s'est fait déréférencer par Amazon. Conséquences : "une perte estimée de chiffre d’affaires à hauteur de 20%, l’impossibilité d’obtenir des pièces comptables, sans capacité à recourir au service client". Expliquant avoir été alerté par des centaines d’autres chefs d’entreprise depuis sa prise de fonction, Mounir Mahjoubi lance donc un espace en ligne destiné à recenser ce type de difficultés. Base sur laquelle "le secrétaire d’Etat entamera un dialogue avec les plateformes et l’ensemble des acteurs concernés, afin de trouver, avant la fin de l’année, des réponses concrètes aux problématiques récurrentes".

Contacté par LSA, Amazon répond :

"Amazon attache la plus grande importance à ses relations avec les petites et moyennes entreprises, qui représentent plus de la moitié des ventes du site Amazon. Nous sommes tout aussi attentifs à nos clients et avons mis en place un cadre destiné à les protéger et à améliorer leur expérience d’achat.

Une relation de confiance s’est instaurée entre Amazon et de nombreuses PME françaises, qui s’appuient sur Amazon pour croître non seulement en France mais aussi à l’export. Plus de 10 000 entreprises base?es en France ont re?alise? des centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires en vendant aux clients en France et à l’export et emploient plus de 10 000 personnes pour supporter leurs activités de vente sur le site.

Nous sommes convaincus qu’il est possible d’aller au-delà. C’est dans ce but que nous accueillerons près d’un millier d’entrepreneurs à Paris le 8 novembre, dans le cadre de l’Amazon Academy. Des événements similaires ont eu lieu à Marseille et au Havre et d’autres sont prévus à Strasbourg le 6 novembre, à Rennes le 21 novembre et à Lille le 27 novembre. Tous les artisans, entrepreneurs et PME qui souhaitent s’appuyer sur le numérique pour nourrir leur croissance sont les bienvenus.

Amazon soutient toutes les initiatives susceptibles de contribuer à une plus grande confiance entre les places de marché numériques et les entrepreneurs. Nous invitons cordialement M. Mahjoubi et les membres du Gouvernement à assister à l’Amazon Academy et à faire l’expérience de la relation de confiance que nous avons créée avec les PME françaises."

Ajoutons que LSA organise également une matinée spéciale consacrée à Amazon et aux industriels des PGC qui souhaitent apprendre comment travailler avec la plateforme, en marketplace ou en retail/stocké. Voir le programme.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA