"Gilets jaunes" : vers un nombre limité de magasins fermés le 17 novembre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’ampleur des manifestations liée aux protestations des gilets jaunes a des conséquences pour la grande distribution. Si les livraisons ont souvent été avancées pour éviter le 17 novembre, quelques magasins ont décidé de fermer leurs portes. Mais leur nombre semble limité.

Certains magasins de distributeurs indépendants ont fait le choix de fermer le 17 novembre.
Certains magasins de distributeurs indépendants ont fait le choix de fermer le 17 novembre.

L’Intermarché de Morhange, en Moselle, sera fermé le samedi 17 novembre, jour de la manifestation des gilets jaunes contre la hausse des prix du carburant. La raison ? La direction du magasin a estimé que les clients risquaient de ne pas pouvoir accéder au magasin. L’Intermarché de Sarreguemines à quelques dizaines de kilomètres, baissera lui aussi son rideau. Mais il est par nature difficile de connaître le nombre de magasins concernés à l’échelle nationale.

L’enseigne E.Leclerc nous précise qu’une vingtaine d’hypermarchés maximum devraient fermer (parmi lesquels Leclerc Menneval dans l’Eure, Leclerc portes d’Albi, Leclerc Lescure d’Albigeois...), sur environ 650 points de vente. Chez Carrefour, on ne prévoit pas de fermetures de magasins le 17 novembre (le cas des franchisés étant différent). "Nous avons mis en place un dispositif de remontée d’informations sur l’accès aux magasins. Il permettra d’informer les clients par SMS et mails en temps réel si nécessaire" nous a indiqué un porte-parole. Pour les stations-services, des décisions seront prises au cas par cas. Chez Casino, même son de cloche : aucune instruction n’a été donnée pour d’éventuelles fermetures, mais les magasins ont été resensibilisés aux procédures à mettre en oeuvre en cas de problème.

Un problème avant tout logistique

Les perturbations attendues ont surtout poussé les enseignes à anticiper les problèmes d’approvisionnement. Pour son service de livraison à domicile proposé à Paris "E.Leclerc chez moi", l’enseigne a prévenu ses clients par mail qu’ils pourront exceptionnellement se faire livrer le dimanche 18 novembre, étant donné que les problèmes du 17 novembre "ne nous permettront pas de vous livrer dans de bonnes conditions". A titre d’exemple, l’Intermarché de Morhange (entre autres) a repoussé l’heure de fermeture à 21h ce vendredi soir, avant sa fermeture exceptionnelle. A la télévision, Thierry Cotillard, président d’Intermarché, a indiqué avoir pris des précautions en avançant à vendredi les livraisons d’ordinaire prévues le samedi. Idem pour Casino, qui a concentré ses réapprovisionnements sur les journées de jeudi et vendredi.

Pour les réseaux d’indépendants, chaque directeur ou directrice peut décider de son propre chef de rester ouvert ou non. L’éventuel blocage des routes et des accès (carte interactive à consulter ci-dessous) déterminera les fermetures. Sachant que des points de rendez-vous de manifestations sont parfois situés sur des parkings d’hypermarché. En fonction des difficultés réelles ou supposées rencontrées par les clients, l’une des conséquences pourrait être de provoquer un report des achats vers les sites de e-commerce.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA