Mouvement social à la CEDIJ

|

Les salariés de la centrale d'achat CEDIJ, rattachée aux magasins Jouetland, la Grande Récré, Bébéland et Starjouet, se sont mis en grève aujourd'hui.


Ils contestent la décision de la direction du groupe Ludendo de transférer les activités sur le site principal du groupe. Un mouvement de grève a touché aujourd'hui la société CEDIJ, centrale d'achat des magasins du groupe Ludendo, qui rassemble les enseignes de jouet La Grande Récré, Jouetland, Starjouet et de puériculture Bébéland.

La CEDIJ avait été rachetée en janvier 2005 par le groupe La Grande Récré, qui avait alors créé le groupe Ludendo. « Peu à peu, la direction a transféré toutes les activités effectuées sur notre site de Champcueil dans l'Essonne sur le site du groupe Ludendo à Emerainville en Seine-et-Marne, explique Fanny Girard, déléguée du personnel et déléguée syndicale de la CEDIJ. Et le 29 décembre, la direction nous a fait part de sa volonté de cesser l'activité de la centrale dès la fin janvier. Cela concerne 20 personnes ».

Le syndicat réclame une suspension de la procédure et une expertise comptable extérieure. « L'activité n'est pas arrêtée mais transférée à Emerainville pour des questions évidentes de synergie, rectifie Bernard Perreau, directeur général du groupe Ludendo. Et une proposition de reclassement a été faite auprès des 17 salariés de Champcueil, dans un entrepôt logistique tout proche, à Emerainville ou dans des magasins de la région. Nous sommes désolés de la tournure des événements, cela peut effectivement poser des problèmes personnels mais personne ne reste sur la touche ». Une deuxième réunion entre les délégués du personnel et la direction est prévue demain à 10h30.
Véronique Calon

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations