Moyens de paiement : fusion des wallets WA ! et Fivory

|

Les deux portefeuilles électroniques, utilisés chez Carrefour et Auchan, vont fusionner pour devenir début 2017 une seule et même application. L’objectif consiste à mutualiser ce moyen de paiement afin d’obtenir une plus grande adhésion des consommateurs.

Cette démarche accélère le rassemblement d’un écosystème d’acteurs économiques et capitalise sur les acquis de ces deux initiatives.
Cette démarche accélère le rassemblement d’un écosystème d’acteurs économiques et capitalise sur les acquis de ces deux initiatives.
Créer un standard pour une plus grande adhésion du grand public. C’est l’objectif de la fusion de WA ! et Fivory, deux portefeuilles électroniques (wallet) portées par BNP Paribas et Carrefour pour le premier, et Crédit Mutuel, Auchan, Oney, Total et Mastercard pour le second. 
 
Wa ! comme Fivory proposent les mêmes fonctionnalités, à savoir la dématérialisation d’une ou plusieurs cartes de paiement, et embarquent également la gestion des coupons et le programme de fidélisation de plusieurs enseignes. La nouvelle application, dont le nom n’a pas encore été communiqué, ira plus loin puisqu’elle disposera également d’une fonction de transfert d’argent entre particuliers et de gestion des factures. Sa sortie est attendue pour début 2017.
 
La montée du m-paiement
 
"Les nouvelles opportunités ouvertes par les technologies digitales ont l’avantage de mettre le client au centre des réflexions et des attentions, déclare Georges Plassat, président-directeur général de Carrefour dans un communiqué. Nous sommes très attentifs aux solutions qui anticipent les attentes de nos clients et améliorent l’expérience d’achat et le service, avant, pendant et après leurs courses."
 
Même constat chez Auchan pour Wilhelm Hubner, directeur général d'Auchan Retail : "L’évolution des usages et des technologies est une formidable opportunité pour simplifier et améliorer l’expérience client que nous proposons sur tous nos formats de vente (magasins, drive, e-commerce). Intégrée désormais à notre application myAuchan, cette solution de paiement mobile offrira, grâce à ce rapprochement, une solution encore plus étendue aux consommateurs."
 
La donnée au cœur du débat
 
Les portefeuilles électroniques existent depuis quelques années, mais deux points ont freiné leur développement : la sécurité et la gestion de donnée. Le volet sécurité a été très vite réglé techniquement, reste la bataille sociologique pour rassurer les clients afin qu’ils adoptent le paiement sans contact. Son usage se développe cependant un peu plus chaque jour, le GIE CB ayant par exemple financé des campagnes de communication sur le sujet. 
 
La gestion de la donnée restait un point bloquant pour les distributeurs, qui ne voulaient pas perdre la main sur celle-ci. D’une part pour ne pas « trahir » la confiance de leurs clients, et d’autre part pour garder un avantage concurrentiel et ainsi optimiser les opérations marketing. Le sujet semble avoir été réglé avec des prises de participation financière dans les solutions, et la fusion de Fivory et Wa ! démontrent également que chacun y a trouvé son compte.
 

Revoir la présentation de Fivory sur Equipmag 2016 :

 

Revoir la présentation de Wa ! sur Equipmag 2016 :

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message