Mr.Bricolage s'attaque à ses magasins intégrés

|

La réunion des deux structures magasins intégrés et magasins affiliés doit remettre Mr.Bricolage dans de meilleures conditions, avec en parallèle le développement des ventes par internet.

Mr.Bricolage, à Montereau, en Seine-et-Marne.
Mr.Bricolage, à Montereau, en Seine-et-Marne.

Mr.Bricolage a une épine dans le pied : ses magasins intégrés. Ces 86 points de vente (sur ses 462 magasins)n'ont pas été à la hauteur des espérances en 2012 : si le chiffre d'affaires des affiliés au réseau a progressé, cela n'a pas été le cas des intégrés, qui ont largement contribué à la dégradation du résultat opérationnel. Pour stopper ce mouvement, une restructuration est en cours. « Il y a eu une dispersion, nous nous sommes un peu détournés du commerce », admet Jean-François Boucher, PDG de l'enseigne, à LSA.

Dans un paysage du bricolage en léger retrait, le groupe n'a fait ni mieux ni moins bien que le marché, mais a quelque peu perdu de vue certains fondamentaux. « Nous devons simplifier les organisations, les process. Nous allons réunir les réseaux intégrés et les adhérents en une seule structure. Pour éviter, par exemple, qu'une centrale ne décide d'une campagne de communication nationale, quand l'autre choisit de distribuer un catalogue différent. »

 

Proposer davantage de services au réseau

Un plan d'économies, d'un montant non précisé, a été mis en place, qui se traduira par des non-remplacements de postes. Sur une quinzaine de magasins identifiés comme problématiques, trois ont été cédés récemment, et le travail en ce sens continue. Cette restructuration, vouée à remettre Mr.Bricolage sur de meilleurs rails, est complétée par des mesures destinées à proposer plus de services au réseau. Via des accords avec les banques, des facilités vont être mises en place pour améliorer la trésorerie.

 

Un « vecteur d'amélioration de la fréquentation », le web

Surtout, un grand chantier est en cours avec le déploiement du multicanal et du web-to-store. Autrement dit la possibilité d'avoir un état des stocks magasin par magasin et de commander sur internet, pour ensuite être livré à domicile, dans le point de vente de son choix, ou passer au magasin le plus proche de son domicile pour récupérer un article disponible. La stratégie web du groupe est encore en plein démarrage. Le site d'outillage de jardin www.le-jardin-de-catherine.com a été racheté l'été dernier et le site marchand mr-bricolage.fr lancé fin 2012. À moyen terme, l'objectif est d'atteindre l'activité d'un grand magasin. « Cela va soutenir les ventes du groupe. Et beaucoup de clients viennent finalement en boutique, après avoir consulté notre site. C'est un vecteur d'amélioration de la fréquentation ». Selon les données avancées, 85% des clients préparent leurs achats sur le web, et 95% les finalisent en magasin. Sur l'ensemble des points de vente Mr.Bricolage, 120 ont aujourd'hui une façade web, un chiffre qui doit atteindre 275 cette année.

Entre la restructuration et les projets web, le patron du groupe est « raisonnablement optimiste pour l'avenir. D'autant que nous sommes plutôt une enseigne de proximité, positionnée sur la rénovation, la réparation, l'entretien. Cela nous différencie des deux leaders du marché, et nous permet de mieux résister. » Pour autant, s'il devait y avoir une progression en 2013, elle devrait s'appuyer sur de nouvelles surfaces de vente, avec 13 ouvertures prévues en France, dont trois Mr.Bricolage.

Sur Magasin LSA, contacter tous les experts d'agencement pour votre magasin

  • 839 Le nombre de magasins en France (Mr.Bricolage, les Briconautes, L'Entrepôt du Bricolage et 301 affiliés sans enseigne)
  • 462 Le nombre de points de vente (86 intégrés) Mr.Bricolage
  • 560,9 M € Le CA consolidé du groupe (pour un résultat opérationnel de 31 M €)
  • 369,3 M € Le CA pour les magasins intégrés (pour une perte opérationnelle de 6,3 M €)

Source : société

Les chantiers prioritaires pour 2013

  •  Restructuration des magasins intégrés
  • Déploiement du web-to-store et du multicanal
  • Montée en charge du nouvel entrepôt de Cahors (Lot)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2265

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres