Municipales 2014: Marseille, le deuxième parc commercial intramuros français avec plus de 450 000 m²

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE Jusqu’au vendredi 21 mars prochain, l'avant-veille du premier tour des élections municipales, et ceci depuis le mois d’octobre 2013, LSA a passé au crible l’équipement commercial des 200 premières villes de France, selon leur population. Tous les jours depuis plus de 5 mois, vous avez découvert pour chacune, et par ordre croissant, une infographie détaillée tirée de la base de données LSA Expert. Nous voici arrivés à la finale des deux plus grandes villes de France : Marseille (Bouches-du-Rhône) aujourd’hui. Et Paris, demain.

Il y a un «gap » entre la troisième ville de France, Lyon analysée hier, et Marseille, la deuxième qui nous intéresse aujourd’hui. La population de cette dernière est en effet de 75% supérieure à l’ancienne capitale des Gaules. Le parc en immobilier commercial (exprimé en mètres carrés) bondit dans des proportions encore plus grandes, puisqu’il est sur le port de la Méditerranée de…. 109% supérieur à ce que l’on trouve sur les rives du Rhône et de la Saône. Plus du double. Voilà qui place incontestablement les quasi 455 000 m² marseillais au deuxième rang des parcs intramuros français, derrière Paris, dans notre revue des 200 premières villes qui s’achève demain. Préséance de numéro deux que la Cité Phocéenne conserve également dans le Top 200 des parcs alimentaires, en équipement de la personne et de la maison. Cependant, ramené à sa population le chef-lieu des Bouches-du-Rhône n’offre que 0,53 m² à chaque Marseillaise ou Marseillais. Ce qui classe la 2e ville de France en 6e place pour la densité commerciale, dans le Top 10 des plus grandes métropoles françaises. Derrière Lille (0,89 m² par habitant), Bordeaux (0,85 m²), Strasbourg (0,64 m²), Nice (0,59 m²) et Nantes(0,55 m²). Devant Montpellier (0,51m²), Toulouse (0,50 m²), Paris (0,48 m²) et Lyon (0,45 m²).

Dix ensemble commerciaux marseillais sur les 28 des Bouches-du-Rhône

Des trois grands secteurs que nous agglomérons dans chacune de nos infographies, c’est l’alimentaire qui prédomine à Marseille, ses 200 000 m² mobilisant à eux seuls 44% des surfaces intramuros de la ville. Suit l’équipement de la personne pour 30% dudit parc. Ce qui fait de Marseille la grande ville offrant la part la plus réduite à ce secteur, parmi nos10 grandes métropoles. Restent 26% pour l’équipement de la maison. LSA Expert recense 979 magasins d’enseignes «en réseau » (voir méthodologie), restauration comprise, dans les limites de la ville de Marseille, hors agglomération. Sur les 28 centres et autres espaces commerciaux situés dans les Bouches-du-Rhône, Marseille en compte pas moins de 10 : Marseille Grand Littoral (116 000 m²), Valentine Grand Centre (52 000 m²), Centre Bourse (47 000 m²), le Merlan (29 000 m²), Bonneveine (27 000 m²), Grand V la Valentine (25 000 m²), le centre Valentine (20 000 m²), Auchan Saint-Loup (15 000 m²), Caillols (12 000 m²) et Saint-Anne Michelet (11 000 m²). En attendant les Terrasses du Port le 3 mai prochain ! Soit 61 000 m² neufs avec 190 boutiques et restaurants (voir article lié ci-dessus).

 

2municipales20141234 title=
easel.ly

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA