Murali Sivaraman : « La technologie n’a de sens que si elle présente une vraie utilité »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier  Lors d’un récent passage à Paris, Murali Sivaraman, directeur général de Philips Domestic Appliances, a accepté de répondre aux questions de LSA. L’occasion de faire le point sur les problématiques des fabricants et distributeurs de petit électroménager. Et de rappeler que le principal moteur de ce secteur reste, toujours et encore, l’innovation.

Murali_Philips4.JPG
Murali_Philips4.JPG© dr

LSA - Alors qu’en France les ventes de Pem cèdent à leur tour à la morosité, quels sont selon vous les leviers pour revenir à la croissance ?

Murali Sivaraman - Ils se résument en un mot : l’innovation. C’est particulièrement vrai pour la France, notre deuxième marché européen derrière l’Allemagne, avec le succès de certains de nos appareils comme notre gamme de repassage Perfect Care qui, grâce à une combinaison parfaite entre vapeur et température permet un repassage de tous les textiles sans aucun réglage. Chaque innovation doit apporter un bénéfice d’usage réel aux consommateurs, les incitant ainsi à s’équiper ou à changer plus rapidement leur appareil existant. Et ça, c’est aussi vertueux pour les distributeurs !

LSA - Côté distribution, la pression promotionnelle s’est accrue sur le secteur. Est-ce une exception française ?

M. S. - Non, cette tendance se retrouve sur nombre de marchés. Partout, les distributeurs cher­chent à accroître le trafic en magasins en utilisant le levier de la promotion. Chez Philips, nous pensons que la réponse est de continuer à apporter, via nos nouveaux produits, des solutions adaptées aux problématiques des consommateurs. Inutile d’ajouter de la technologie si elle ne présente pas une vraie utilité. En Chine, où les problèmes de pollution atmosphérique sont récurrents, nous avons lancé un purificateur d’air connecté permettant à l’utilisateur de vérifier la quali­té de l’air à son domicile et d’activer l’appareil à distance pour que l’atmosphère soit saine à son retour. Nous avons aussi adapté notre distribution : les purificateurs d’air sont parmi les produits les plus achetés via internet (40% des achats se font en ligne) car les consommateurs évitent de sortir à cause de la pollution.

LSA - Comment vous adaptez-vous à cette valse des clients entre magasins physiques et virtuels ?

M. S. - Il faut sortir de la guerre entre « off » et « on-line ». La seule problématique qui vaille est de trouver des éléments qualitatifs pour attirer les clients. Pour eux, l’internet est aussi bien un circuit de vente qu’un média : ils s’informent aussi sur les produits via les sites d’Amazon, de Darty ou des fabricants. Nous devons communiquer de la même façon dans le virtuel comme dans le réel.

LSA - À l’heure où le made in France devient un argument de communication, avez-vous des projets d’implantations dans l’Hexagone ?

M. S. - Je pense que les Français veulent surtout des produits de qualité, à de bons prix et adaptés à leurs besoins. Ces critères devancent le seul argument du « fabriqué en France ». Nous n’avons pas de projets d’implanta­tion en France. En revanche, nous y renforçons notre logistique : alors que nous avons décidé de réduire le nombre de nos entrepôts européens de dix à trois, nous avons conservé notre plate-forme logistique près de Lyon destiné au marché français et à ses voisins. C’est aussi une manière de dire que la France reste très importante à nos yeux.

La gamme de repassage Perfect Care, qui repose sur une combinaison parfaite entre vapeur et température permettant de repasser tous les tissus sans aucun réglage, est un parfait exemple du bénéfice usage que l’innovation doit apporter.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2312

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA