Marchés

Muscadet AOC et vins blancs distillés pour redynamiser le marché

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les producteurs de Muscadet AOC et de vin blanc de table en Midi-Pyrénées ont obtenu le feu vert pour distiller leurs stocks afin de redynamiser leur marché, a annoncé l'établissement public administratif en charge de l'agriculture, FranceAgrimer. Pour le muscadet AOC, la distillation sera obligatoire pour les producteurs ayant encore en stock du vin 2007 et 2008. L'objectif permet de réguler le marché et de retirer de la commercialisation entre 65 000 et 80 000 hectolitres des récoltes 2007 et 2008 - peu abondantes, donc très chères - pour commercialiser le Muscadet 2009, à un prix plus abordable. Cette mesure va coûter 4,5 millions d'euros. Les producteurs de vin blanc en Midi-Pyrénées vont aussi pouvoir distiller leurs surplus de stocks, jusqu'à 80 000 hectolitres. Si pour eux la procédure est facultative, l'objectif reste le même : faire remonter les prix. En effet, ces derniers ont chuté de 26% après la mise sur le marché de volumes importants de vins issus de la zone Charente. Le coût de cette distillation est de 3,64 millions d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA