Marchés

Mymobilepower, du solaire pour nomades

|

DossierLa jeune pousse basée dans l'Yonne a développé une gamme de panneaux solaires flexibles pour recharger les produits high-tech partout, en toute autonomie.

On peut vivre même sans prise de courant, tout en rechargeant son portable ou son ordinateur. En voyage ou isolé dans un buron du Cantal qui n'est pas alimenté par EDF. Il suffit d'emporter un panneau solaire de la marque Mymobilepower, développé par une petite société basée près de Sens, dans l'Yonne. Flexible, pliable - pas facile d'emporter un panneau solaire en dur dans un sac à dos -, équipée d'un port USB, la feuille de silicium recharge en cinq heures en moyenne - moins s'il fait beau, plus si le temps est nuageux, pas du tout s'il fait nuit - n'importe quel smartphone ou lecteur MP3. Pour les ordinateurs, un produit un peu plus élaboré est requis, qui recharge une batterie de 12 volts. Laquelle peut même servir pour un frigo ou une télévision !


Greentech a développé six modèles, avec ou sans batterie, selon les usages. En milieu de gamme, figure par exemple un modèle de panneau parfaitement adapté aux appareils numériques des photographes professionnels qui travaillent en milieu isolé. Les prix s'échelonnent de 69 à 500€. « J'ai cherché à mettre au point des solutions permettant une totale autonomie, après avoir essayé de nombreux produits comme des batteries solaires lors de mes grands voyages, explique Marc Sottana, fondateur de l'entreprise senonaise. J'ai repéré, en 2000, que l'armée américaine avait développé des panneaux solaires flexibles. En misant sur le design, j'ai adapté le produit au grand public pour les loisirs, la plage, les sports d'hiver et les voyages. »

 

Cible prioritaire, les autonomes

Si quelques adeptes du développement durable utilisent à la maison le panneau solaire pour éviter de recharger leur portable sur du 220 volts, ils ne constituent pas la population prioritaire. La cible, ce sont les « autonomes », désireux de disposer de leurs produits numériques. Grand public ou professionnels, d'ailleurs.

Des archéologues, chercheurs du CNRS, équipes de tournage de films et même l'armée de terre se sont ainsi équipés de panneaux Mymobilepower.

Résultat : « Nous en avons vendu 3 000 depuis le début de l'année, alors que nous avions estimé l'ensemble du marché du solaire, concurrents compris, à... 3 000 ! Pour l'an prochain, nous visons les 11 000 pièces à l'échelle de l'Europe. » Mais, pour y parvenir, la société doit faire appel à des fonds pour renforcer son capital. C'est en cours. On trouve les panneaux Mymobilepower dans les magasins spécialisés, à l'instar de Nature et Découvertes ou du Vieux Campeur, ainsi que sur le site et dans les magasins Quicksilver, qui l'a développé à sa marque.

Comme pour le téléphone mobile et le GPS, c'est l'armée américaine qui a eu l'idée - dont je me suis inspiré - de mettre au point les panneaux solaires flexibles pour recharger les appareils.

Marc Sottana, président directeur général de Greentech

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message