Nail Revolution : le distributeur connecté de vernis sur-mesure

|

Provaine, société dirigée par deux spécialistes de la grande distribution, a dévoilé ce matin son concept Nail Revolution. Il permet à la consommatrice de commander un vernis reproduisant la couleur d'un de ses vêtements ou de son sac à main. La machine réalisee le vernis désiré en 1 à 3 minutes pour une livraison en 24h.

La Machine Nail Revolution est capable de reproduire n'importe quelle couleur selon l'envie de l'utilisatrice.
La Machine Nail Revolution est capable de reproduire n'importe quelle couleur selon l'envie de l'utilisatrice.© DR

Un vernis parfaitement coordonné à la couleur de sa robe préférée, c'est ce que propose la machine Nail Revolution mise au point par la société Provaine. L'automate est relié au capteur Colorcatch Nano de la société suisse Colorix. "La surface à scanner est éclairé de manière à reproduire la lumière du jour. Le capteur filme la surface et la grossit 6,25 fois, ce qui lui permet de distinguer les fils d'une chemise par exemple. Colorcatch est capable d'identifier jusqu'à 5 couleurs dominantes tout en ne tenant pas compte de la saleté et des couleurs mineures. Pour cela, il analyse environ 50 000 pixels séparément, décrit David Maurer, Pdg de Colorix. La cliente choisit ensuite parmi les couleurs dominantes celle qu'elle désire et la composition est envoyée à la machine." Le scanner peut aussi bien analyser la couleur d'un vêtement qu'un sac à main, un mur, un rideau... L'automate fabrique le vernis en 1 à 3 minutes selon la complexité de la formule. Il dispose de dix couleurs de base pour reproduire quelques 1600 teintes pour l'instant, à terme ce sera 6000 couleurs. 

En phase d'industrialisation

Le challenge est que les vernis qui sont des liquides très visqueux et qui séchent très rapidement à l'air. "Nous nous sommes inspirés des technologies pour gérer des fluides dans les avions de ligne, explique Olivier Fiastre, qui a co-fondé Provaine avec Damien Blanchy. La machine maintenant fonctionne et nous sommes en phase d'industrialisation des automates. Nous cherchons des distributeurs." Les fondateurs espèrent que les premiers automates seront installés début 2017. En attendant de trouver un automate près de chez elles, à partir de juillet 2016, les consommatrices pourront commander, via une application mobile ou un site internet, leur vernis parmi les couleurs du nuancier proposé par la marque. Le vernis sera vendu aux alentours de 20 euros et livré en 24h.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message