NailMatic : « Payer un vernis plus de 10 euros n’est pas justifié »

|

Un distributeur automatique de vernis. C'est l'idée de Nailmatic pour diminuer le prix de ces accessoires de mode.

« Les marges en cosmétique sont parfois vraiment exagérées ! » lancent Boris Gratini et Lilian Monnier. Les deux fondateurs de Nailmatic fuient la grande distribution et la parfumerie sélective. Leur idée ? Le distributeur automatique de vernis. Cette volonté de changer de mode de distribution repose sur un constat : « le vernis est plus qu’un cosmétique. C’est un accessoire de mode ». Aussi doit-il sortir des réseaux de distribution « classique ».

source: Instagram Nailmatic

 

Avec une collection de 63 couleurs, Nailmatic propose des vernis à 5 euros. « Nous ne voulions pas de frein à l’achat », affirment les deux papas du concept. Jusqu’au-boutiste de cette démocratisation, leur machine accepte tous les moyens de paiement. De la piècette au smartphone sans contact, en passant par la carte bancaire ou la carte NailMatic. En janvier, la start-up sera présente au salon Who’s Next en aposant un mur de distributeur. Elle promet d’investir 15 lieux incontournables de Paris et de la grande couronne d’ici mars 2013.

Réduction de marge 

« Nous avons fortement réduit nos marges et ce nouveau mode de distribution est aussi plus économique », assurent les fondateurs. Côté qualité, « la cliente jugera la qualité de nos produits. Notre pari, c’est faire comprendre que de payer un vernis plus de 10 euros n’est, aujourd’hui, pas justifié. ». Reste à savoir si les consommatrices seront conquises.

Quoi qu’il en soit, Ines de la Fressange, égérie de l’Oréal-Paris, a déjà estimé que c’était « l’idée du siècle » sur son fil Twitter. Joli clin d’œil de la part de cette ambassadrice.

Nailmatic n’attend donc plus que le succès. Lui, n’est jamais automatique.

Les consommatrices s'emparent du phénomène et une première vidéo d'utilisation vient d'être postée sur YouTube.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message