Nathalie Balla et Eric Courteille devraient reprendre La Redoute

|

La direction générale de Kering a pris la décision d’entrer en négociations exclusives avec Nathalie Balla, Présidente-Directrice générale de La Redoute qu’elle a rejointe en 2009, et Eric Courteille, Secrétaire général de Redcats depuis 2009, qui ont présenté un projet de reprise pour La Redoute et Relais Colis, soutenu par une équipe de managers de ces entreprises.

François-Henri Pinault, le PDG de Kering a choisi la voie interne pour la reprise de La Redoute
François-Henri Pinault, le PDG de Kering a choisi la voie interne pour la reprise de La Redoute© Stephan Gladieu

La rédaction vous conseille

Selon les termes de l’offre de négociation, une nouvelle entité serait créée par les acquéreurs qui y investiraient à titre personnel ; elle serait co-présidée par Nathalie Balla et Eric Courteille qui en détiendraient conjointement la majorité, le solde du capital étant détenu par une équipe de managers. Cette société acquerrait la totalité du capital de La Redoute, de Redoute International et de Relais Colis.

Nathalie Balla dirige depuis août 2009 l'enseigne qui était entrée en 1994 dans le giron de Kering (ex-PPR). Eric Courteille est depuis 2009 le secrétaire général et directeur financier de Redcats, filiale de distribution de Kering qui chapeaute La Redoute.

La cession doit être finalisée au premier semestre 2014. Elle englobe à la fois la filiale de vente à distance La Redoute, au chiffre d'affaires d'un milliard d'euros, et le réseau de livraison aux particuliers Relais Colis, dont les ventes étaient estimées à 120 millions d'euros en 2012. Le projet de reprise prévoit de maintenir l'activité de La Redoute dans son bassin d'emploi historique et minimiser autant que possible ses conséquences sur l'emploi, selon les repreneurs, sur fond de forte inquiétude dans le Nord de la France, où est basée l'enseigne.

Kering assumera qui a déjà investi 400 millions d'euros depuis 2008 pour moderniser La Redoute promet de recapitaliser La Redoute et Relais Colis pour leur assurer "une situation financière saine", selon le communiqué. Il entend co-financer "les pertes intercalaires" (c'est-à-dire les pertes d'exploitations de l'avenir proche), ainsi que "les investissements nécessaires" pour moderniser la logistique et l'informatique et "les mesures d'accompagnement social". Le scénario d'une fiducie est en discussion avec les organisations syndicales.

Le PDG de Kering, François-Henri Pinault, s'est dit "convaincu que Nathalie Balla et Eric Courteille, avec le soutien des managers, sont les plus à même de réussir" la transformation de La Redoute. "Kering s'est tourné vers un tandem de managers expérimentés et complémentaires, connaissant très bien La Redoute, ses équipes et ses territoires", a-t-il souligné.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message