Nature & Découvertes migre son système d'information vers le cloud

|

En faisant le choix du cloud de Hardis Group, l’enseigne a réduit de 25% les coûts d’exploitation de ses infrastructures informatiques, tout en gagnant en modernité, évolutivité et sécurité.  

Josselin Ollier, DSI de Nature & Découvertes
Josselin Ollier, DSI de Nature & Découvertes

Hardis Group, entreprise de services du numérique et éditeur de logiciels métiers, vient d'annoncer que Nature & Découvertes a migré l’ensemble de ses applications métiers dans son cloud privé. Le choix de l’externalisation de la gestion de ses infrastructures informatiques a été motivé par la décision stratégique de recentrer la DSI sur les applicatifs métiers, plus créateurs de valeur pour l’enseigne que l’exploitation informatique. L’enseigne a profité d’une refonte de son patrimoine applicatif, et notamment du remplacement de son ERP maison par SAP Hana, pour basculer dans le Cloud.

Un système d’information vieillissant et peu évolutif

Jusqu’en 2012, les collaborateurs de Nature & Découvertes s’appuyaient essentiellement sur des applications développées et hébergées en interne pour assurer leurs missions. Mais le système d’information montrait ses limites en termes de capacité d’évolution, au regard de la stratégie d’expansion à l’international de l’enseigne et de la nécessité de mieux gérer les processus cross-canaux. Sans compter que, du fait de la taille réduite de la DSI (composée d’une douzaine de collaborateurs), les niveaux de service pouvaient être améliorés : l’informatique des magasins doit être impérativement opérationnelle 6 jours sur 7, et le site e-commerce disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, les niveaux de service.

Refonte globale de l'organisation, des processus retail et du SI

A l’arrivée de Josselin Ollier au poste de DSI, en 2012, un nouveau schéma directeur informatique est lancé, composé de deux dimensions : organisationnelle et technologique. « Nous avons pris la décision de continuer de gérer en interne les aspects métiers qui créent de la valeur pour l’entreprise, et d’externaliser le reste »,.est-il déclaré dans un communiqué

C’est ainsi qu’il est décidé de déployer un nouvel ERP (SAP Hana) pour pouvoir mettre en œuvre des processus retail plus modernes et permettant un pilotage fin de l’activité, de refondre la bureautique et ses outils associés (messagerie en SaaS Office 365, Intranet SharePoint), de rénover les infrastructures informatiques (réseau et serveurs) et de confier leur exploitation à un tiers.

Le choix de migrer la totalité des applications métiers (ERP, CRM, BI…) dans un Cloud privé -ou de se doter d’applications SaaS- a été guidé par les objectifs suivants : « nous nous devions de construire un socle technique performant, flexible, capable de supporter l’ERP SAP Hana et les évolutions de notre SI. En parallèle, nous souhaitions réduire les coûts d’exploitation des infrastructures. Enfin, nous ne disposions pas de l’ensemble des compétences pour pouvoir gérer correctement les nouveaux environnements et l’arrivée de ces nouvelles technologies. », indique Josselin Ollier.

La DSI se met alors à la recherche d’un fournisseur capable de mettre en place les infrastructures nécessaires pour héberger le nouvel ERP et les autres applications métiers, et de les exploiter quotidiennement. Après avoir étudié les offres de trois sociétés, c’est celle de Hardis Group qui est retenue début 2013 : « Hardis nous a fait la meilleure offre financière. Mais nous recherchions un partenaire, pas un simple fournisseur. Nous avons trouvé un partenaire à taille humaine, proche de ses clients et réactif à nos demandes », explique le DSI.

En 24 mois, l’ensemble du schéma directeur aura été bouclé. Le nouvel ERP sera opérationnel en mai 2015, et supportera les nouveaux processus retail définis par les différentes directions de l'entreprise. Le réseau a été totalement refondu pour pouvoir absorber le trafic entre les postes de travail, les systèmes d’encaissement des magasins et les serveurs hébergés dans le Cloud privé de Hardis Group. L’ensemble des infrastructures nécessaires au bon fonctionnement des applications métiers a été mis en place et déployé en production par les équipes de Hardis Group.

Une DSI axée sur le métier et la création de valeur

Pour Nature & Découvertes, l’ensemble des objectifs ont été remplis. L’externalisation a permis à l’enseigne de réduire de 25% les coûts d’exploitation de l’infrastructure informatique, tout en améliorant la qualité de service et la sécurité, les applications étant hébergées dans des bâtiments dédiés à cet usage, et redondés. « Le Cloud privé offre une souplesse intéressante : auparavant, nous dimensionnions notre infrastructure pour absorber les pics de charge de Noël, avec des besoins en puissance 5 fois supérieurs au reste de l’année. Désormais, il ne nous faut plus que quelques heures pour obtenir plus de puissance », constate Josselin Ollier.

En parallèle, la DSI a évolué vers plus de création de valeur : les équipes Hardis Group se chargent de l’exploitation quotidienne, ce qui permet aux équipes informatiques de se concentrer sur le métier. « Les personnes qui étaient en charge de l’exploitation ont vu leurs missions évoluer vers un pilotage de notre partenariat avec nos fournisseurs et une planification des évolutions à apporter, tout en en spécialisant sur notre ERP SAP Hana, chaine de valeur pour l’entreprise », explique le DSI. Elles s’appuient notamment sur les tableaux de bord, fournis par Hardis Group, qui permettent de visualiser les taux d’utilisation des disques, la puissance serveur disponible, les niveaux de service (SLA), etc. Le reste de l’équipe DSI s’est étoffé d’experts métiers : au total, la direction informatique comptera 14 personnes à la fin de l’année.

Et le chantier de la refonte globale du système d’information n’est pas fini. Actuellement, Nature & Découvertes repense totalement le flux des marchandises. Et compte prochainement mettre en place un CRM « marché », pour pouvoir disposer d’une vision cross-canal de ses clients.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter