Négociations salariales difficiles chez Carrefour Market

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La rédaction vous conseille

La balle est dans le camp des syndicats. Ils doivent en effet donner leur bénédiction à l'accord sur les négociations obligatoires annuelles (NAO) d'ici le 24 juin. « Nous ne signerons pas », prévient-on à la CFDT (20% de représentativité). Le syndicat dénonce en vrac les inégalités de hausse salariale selon les échelons, l'obligation pour les caissières de travailler la nuit (et non plus au volontariat) et l'instauration d'une prime liée à l'absentéisme, sur le modèle de ce que la direction avait proposé pour les hypers, avant de revenir en arrière... La CFDT menace même d'exercer son droit de veto si les autres syndicats signent l'accord. La CGT (35% des salariés) suivrait.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2142

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA