Nestlé affecté par le scandale des nouilles Maggi en Inde

|

Nestlé a révisé à la baisse de son objectif de croissance organique pour 2015. Le groupe alimentaire suisse a été touché par le scandale des nouilles instantanées Maggi en Inde.

Un troisième trimestre décevant pour Nestlé.
Un troisième trimestre décevant pour Nestlé.© Nestlé

Sur les neuf premiers mois de l'année, Nestlé a annoncé une croissance organique, hors effets de changes et à périmètre constant, de 4,2%, contre 4,5% sur le premier semestre. Les ventes du groupe suisse basé à Vevey, dans le canton de Vaud, se sont montées à 64,9 milliards de francs suisses (59,9 milliards d'euros), impactées par un taux de change négatif important (-6,7%). Et par le retrait des nouilles Maggi contaminées au plomb en Inde. "Après une bonne performance au premier semestre, nous avons été impactés au troisième trimestre par des événements exceptionnels, avec les nouilles Maggi en Inde et un réajustement des remises pour (la division soins de la peau de Nestlé)", déclaré Paul Bulcke, directeur général de Nestlé, dans un communiqué.

4,5% de croissance pour 2015

Le groupe a été dans l'obligation de retirer en juin 2015 le produit du marché indien après la découverte par les autorités d'une teneur en plomb dépassant largement les normes réglementaires dans certains de ses sachets de nouilles de marque Maggi. Une opération qui lui a coûté environ 66 millions de francs suisses. Une perte qui a obligé Nestlé à revoir pour 2015 ses prévisions avec une croissance organique de 4,5% contre 5% à 6% prévue. Nestlé anticipe malgré tout pour 2015 une amélioration "des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants et de la rentabilité du capital".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter