Marchés

Nestlé lance une marque de céréales de plus

|

L'objectif est de proposer une offre à la fois gourmande et santé, à côté des références de régime que sont Special K et Fitness. Reste à recruter de nouveaux consommateurs sans cannibaliser l'existant.

Plus de foyers acheteurs, plus de croissance et plus de part de marché. Voilà, pour faire court, ce que Nestlé recherche en lançant - pour la première fois depuis Lion en 2002 - une nouvelle marque de céréales de petit déjeuner : Nestlé Plus.

 

Séduire les adultes

« L'objectif est de redynamiser les segments adulte et barres. Seuls 35 % des adultes mangent des céréales de petit déjeuner », indique Jean-Christophe Hélias, le directeur de Cereal Partners France. Avec un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros et une production de 125 000 tonnes, CPF est la filiale française de CPW, le joint-venture entre Nestlé et General Mills pour les céréales. Dans l'Hexagone, elle intervient en tant que numéro deux, avec 27 % de part de marché, derrière Kellogg's. La France a été choisie comme pays de lancement de Nesté Plus, avant un déploiement plus large, mais encore confidentiel.

Concrètement, les boîtes de Nestlé Plus contiennent un mélange de différents types de pétales de céréales, essentiellement au blé complet, et de chocolat ou de pépites de fruits. Les deux références portent une allégation nutritionnelle, l'une sur la teneur en fibres, l'autre sur les antioxydants. Toutefois, la vraie différence de positionnement entre cette nouvelle gamme et les offres « gourmandes » de marque Fitness sera difficile à expliquer aux consommateurs. Peut-être que l'absence d'évocation de la notion de régime, et donc le caractère moins féminin de cette offre, sera une piste.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter