Marchés

Nestlé, Mars et Colgate condamnés à 35 millions d’euros pour avoir limité la concurrence

|
Bruno Lasserre

Décidément, les amendes pleuvent sur les entreprises de grande consommation. Après les meuniers, les lessiviers et les producteurs d’endive, ce sont les trois leaders de l’alimentation pour chiens et chats, Nestlé Purina, Mars Royal Canin et Colgate-Palmolive qui se voient infliger une amende de 35,3 millions d’euros pour entrave à la concurrence. L’Autorité leur reproche de s’être entendus pour se répartir les territoires et avoir imposé des prix de revente aux enseignes spécialisées (Truffaut, Gamm Vert) et aux grossistes. Nestlé écope de la plus forte amende avec plus de 19 millions d’euros, Mars-Royal Canin de 11,6 millions d’euros, et Hill’s, la marque de Colgate, un peu plus de 4 millions d’euros. Celle-ci s’était entendue avec ses revendeurs pour interdire les exportations. L’Autorité de la concurrence rappelle que Royal Canin avait déjà été sanctionné pour entrave à la concurrence en 2005. Les sommes restent toutefois très inférieures à celles des meuniers et des lessiviers, de plusieurs centaines de millions d’euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter