Nestlé se retire du capital de Givaudan

|

Le groupe suisse va vendre les titres qu’il détient dans le géant des arômes et des fragrances Givaudan. Nestlé, qui détenait 10% du groupe, était le deuxième actionnaire derrière Bill Gates. Il avait acquis via sa fondation Bill & Melinda Gates 10,3% du groupe en 2011.

Nestlé était le second actionnaire du géant des arômes et des fragrances
Nestlé était le second actionnaire du géant des arômes et des fragrances

Nestlé était entré au capital du groupe de Givaudan en 2002, lorsqu'il lui avait vendu sa société d'arômes Food Ingredients Specialities (FIS). Celle-ci avait été acquise contre une entrée au capital de la société et du numéraire.

L’opération rapporte à Nestlé 934 millions d’euros. Une très bonne opération après une plus-value de 152%, en 11 ans.

Le groupe ne cache pas depuis plusieurs mois ses intentions de faire le ménage dans son portefeuille de marques et ses investissements épars.

Dans le même sens, Nestlé a annoncé l’année dernière qu’il pourrait envisager se retirer de l’Oréal, dans lequel il détient 29,5%. Pour la coquette somme de 21 milliards d’euros.

Dès l’annonce de la cession de ses titres dans Givaudan, les spéculations ont d’ailleurs eu bon train à la bourse de Paris sur le titre de l’Oréal. Depuis plusieurs mois, le géant des cosmétiques et Nestlé se répondent par voix de presse interposée sans réellement donner leurs intentions. « Nous envisageons toutes les possibilités », ont affirmé à chaque fois les deux présidents des groupes. Une attitude compréhensives lorsqu’on voit les sommes en jeu.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message