Nestlé table sur une normalisation des prix agricoles

|

Paul Bulcke, le nouveau directeur général du leader mondial de l'agroalimentaire, a estimé ce matin dans la presse que la situation de tension qui régnait sur le marché des matières premières agricoles allait se normaliser.

 
« Le prix du lait est déjà en train de baisser », a indiqué celui qui a succédé à Peter Brabeck le 10 avril dans un entretien au quotidien suisse Le Temps, ajoutant que des facteurs amplificateurs comme les sécheresses, la ruée sur les biocarburants et les fonds spéculatifs vont perdre de leur influence. « Certains facteurs structurels, comme la demande des pays émergents, subsisteront », a-t-il néanmoins indiqué. Précisant que cela n'altérerait les prévisions de croissance et de rentabilité du groupe pour 2008.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message