Neuf façons d'éviter les escroqueries pendant la saison des achats de novembre [Tribune]

|

Avant le black Friday et les fêtes de Noel, Michael Techer, Country Manager France chez Check Point, délivre quelques bons conseils.

Recherchez la présence d’un certificat SSL pour des communications chiffrées, qui indique que le site est sûr.
Recherchez la présence d’un certificat SSL pour des communications chiffrées, qui indique que le site est sûr.© PHOTOMORPHIC PTE. LTD.

 

1. Évitez les réseaux Wifi non sécurisés

Tels que ceux présents dans les aéroports et autres lieux publics. Les sites suspects y sont plus facilement accessibles.

2. Recherchez les symboles de sécurité

Recherchez la présence d’un certificat SSL pour des communications chiffrées, qui indique que le site est sûr.

3. Comparez le site à une base de données de faux sites.

Pour le Black Friday, des sites spéciaux tels que blackfridays.com et black-fridaywalmart.com ont été créés dans le but de fournir aux acheteurs un espace pour vérifier que les sites qu'ils rencontrent sont légitimes, compte tenu du nombre croissant d'escroqueries pendant cette période.

4. Utilisez uniquement des méthodes de paiement sécurisées

Veillez à ce que le site web contienne de véritables icônes de validation dans la section de paiement. Ces icônes doivent être cliquables et ne pas être uniquement des images.

5. Utilisez une carte bancaire ou un compte PayPal pour vos achats

Il sera plus facile de récupérer l'argent et/ou de placer l'argent sous séquestre (par exemple PayPal) jusqu'à la livraison de l'article. Ne faites pas de virement bancaire direct et n'achetez pas de carte prépayée.

6. Ne cédez pas aux paiements rapides

Prenez votre temps et recherchez les signes de phishing que nous avons évoqués dans cet article.

7. Identifiez le vendeur

En cas de problème, qui contacterez-vous par email ou par téléphone ? Il est conseillé de rechercher les coordonnées sur Google afin de vérifier leur validité. Des sites tels que WHOIS peuvent fournir des informations sur le propriétaire du site et la durée de son existence. Si le domaine existe depuis peu de temps, cela pourrait indiquer que le site n'a été que récemment développé et est probablement faux. S'il ne comporte pas de coordonnées, n’y effectuez aucun achat.

8. Confirmez toujours l’existence d’une politique de retour

Si elle n'est pas évidente, c'est un bon signe qu’il s’agit d’un faux site, car c'est un élément standard d'un site de commerce électronique légitime.

9. Utilisez un logiciel de sécurité comprenant une fonction antiphishing, telle que ZoneAlarm Extreme Security

ZoneAlarm Exteme Security intègre l'extension Chrome Web-Secure Anti-phishing. Cette extension protège vos informations les plus sensibles en temps réel contre les pirates créatifs et leurs sites malveillants, et vous permet ainsi de faire vos achats en toute sécurité. Elle analyse minutieusement tous les champs des pages que vous consultez, y compris l'URL du site, le titre, l’aspect de la page, le formulaire, la signature, le texte visible et les liens, à la recherche de menaces trompeuses potentielles, et bloque les champs de saisie de vos identifiants. Les faux sites sont bloqués et vous évitez ainsi les tentatives de phishing.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message