New Look se met à l'heure française

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Trop british ? New Look a dû revoir son concept de magasin français pour qu'il réponde mieux aux goûts des Français. Plus sobre, plus qualitatif, il reste fidèle aux origines de l'enseigne.

ACCESSOIRES EN VEDETTESi le coeur du magasin leur appartient, juste devant la ligne de caisse, ils sont aussi à l'honneur dans les autres rayons pour composer des suggestions d'assortiment. Les sacs à mains sont l'un des atouts de New Look.
ACCESSOIRES EN VEDETTESi le coeur du magasin leur appartient, juste devant la ligne de caisse, ils sont aussi à l'honneur dans les autres rayons pour composer des suggestions d'assortiment. Les sacs à mains sont l'un des atouts de New Look.© PHOTOS DR

Trois ans après sa première incursion dans l'Hexagone, New Look, l'équivalent anglais de H&M, a sérieusement repensé le concept de ses magasins. Ils étaient jusqu'à maintenant des copies conformes de ceux que l'on pouvait trouver en Angleterre, comme à Oxford Street, à Londres, mais, désormais, il faudra compter avec la déclinaison française. Après la rénovation du magasin des Halles, la griffe en a inauguré un autre fin juillet sur le parvis de la Défense. Sur 800 m², il ne propose que les collections femme ; l'homme et les grandes tailles attendront.

Le design du magasin a un peu gagné en sobriété par rapport aux versions précédentes, avec la suppression des aménagements trop tape-à-l'oeil dont les Anglais sont friands. « L'aspect visuel est plus qualitatif », estime Fabrice Jareton, directeur régional de l'enseigne. Exit les rayonnages en plastique vert fluo, les matériaux restent les mêmes, mais les tons sont plus neutres. Quant au carrelage, des zones entières sont passées de blanches à noires pour rehausser cet aspect qualitatif.

 

Signalétique « XL »

Pour autant, New Look n'a pas perdu sa patte « british ». Au plafond, des rangées de spots dégagent une lumière clinquante, qui se réfléchit dans les nombreuses surfaces brillantes du mobilier d'aménagement.

Ensuite, les habitués des « Shoe Gallery » du New Look anglais ne seront pas dépaysés. « Nous avons entre 3 500 et 4 000 paires exposées en permanence », explique Fabrice Jareton. Visible dès l'entrée du magasin grâce à une signalétique « XL », ce rayon occupe un bon tiers de la surface et fait beaucoup pour son attractivité auprès des consommatrices. Ballerines, talons hauts ou bas, pour pieds larges ou grands (jusqu'au 43), le choix est impressionnant avec des prix de d'entrée autour de 15 à 20 €. Entre les rayonnages, de nombreux poufs dorés permettent de s'asseoir pour essayer les différents modèles, avant d'admirer son reflet dans les miroirs qui recouvrent les murs.

Plus classique, l'entrée du magasin est réservée aux vêtements, où la part belle est donnée aux collections « formal », les plus à même de répondre aux besoins de la clientèle de la Défense. Les collections de bases sont tout de même bien présentes, avec des tons colorés et des prix très bas, comme ces débardeurs à partir de 3 € ou les jeans à 11,99 €.

 

Suggestions d'assortiments

Comme chez ses concurrents Zara ou H&M, New Look expose des suggestions d'assortiments de vêtements, d'accessoires (bijoux, sac à main...) et de chaussures dès que possible dans le magasin. « L'idée est de proposer un maximum de points d'entrée dans nos collections aux clientes », souligne Fabrice Jareton, directeur régional de New Look.

Le milieu de la boutique rassemble la ligne de caisses, les cabines, mais surtout les accessoires en tout genre. New Look a depuis longtemps une forte renommée sur les bijoux fantaisie ou sur les sacs à main dernière tendance. Le fait de les placer devant les files d'attente en caisse optimise la possibilité d'achats d'impulsion. Une gondole réunit également une foule de petits gadgets à cet effet.

Avec une ouverture au public depuis le 3 août, le magasin de la Défense n'a pas encore pu tester son concept à plein régime. Avec la rentrée des classes et des cadres du quartier d'affaires, le verdict ne va pas tarder à tomber.

LES CHIFFRES

  • 800 m2 La surface du magasin
  • 3 500 à 4 000 Le nombre de paires de chaussures en rayon
  • 70 Le nombre d'employés
  • 31 Le nombre de magasins en France

Les plus

  • Un design léché
  • L'éclairage vif
  • Des cabines d'essayage nombreuses et spacieuses
  • Le choix de chaussures

Les moins

  • Pas de collections homme ou enfant
  • L'assortiment réduit pour les collections de vêtements

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2193

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA