Next40 : les réactions de Back Market, Manomano, Recommerce, et Veepee

|

Mercredi 18 septembre, le gouvernement a présenté Next40, une sélection de 40 start-ups à l’avenir prometteur dont Back Market, Manomano, Recommerce, et Veepee. Leurs dirigeants livrent à LSA leurs réactions et leurs attentes suite à la création de cet indice.

De gauche à droite : Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market, Jacques-Antoine Granjon, président-directeur général et fondateur de Veepee, Pierre-Etienne Roinat, président et co-fondateur Recommerce et Philippe de Chanville et Christian Raisson, co-fondateurs de ManoMano.
De gauche à droite : Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market, Jacques-Antoine Granjon, président-directeur général et fondateur de Veepee, Pierre-Etienne Roinat, président et co-fondateur Recommerce et Philippe de Chanville et Christian Raisson, co-fondateurs de ManoMano.

Vianney Vaute, co-fondateur de Back Market
"Le Next 40 devrait être l’occasion de “cranter un statut” dans la tête de nombreux partenaires - que ce soient des investisseurs, des marques, des distributeurs ou encore des prestataires avec lesquels nous pourrions être amenés à travailler. Cela contribue à asseoir la réputation de Back Market dans l’écosystème tech - même si notre légitimité dépend d’abord et toujours des résultats de notre business. Au-delà de cette question de statut, nous attendons également beaucoup de l’interlocuteur dédié, côté French Tech, à même de fluidifier les échanges avec les différentes administrations françaises. Cela devrait permettre de rester plus concentrés encore sur la croissance de Back Market."

Jacques-Antoine Granjon, président-directeur général et fondateur de Veepee
"C’est un fort coup de projecteur mis sur le potentiel de croissance internationale de certaines entreprises françaises. Nous sommes aujourd’hui très heureux de faire partie des nombreuses entreprises qui font rayonner la créativité française à l’international ! Croître hors de France est un défi permanent. Et réaliser pour la première fois 50% de notre chiffre d’affaires à l’international, être présents dans 14 pays, c’est un signal fort. Il démontre que c’est possible de construire une marque française et européenne dans le e-commerce ! Mais il faut sortir de la « start up nation » pour rentrer dans la « business nation ». Je crois que le futur est entre les mains d’entreprises qui naviguent avec une vision long terme, entre investissement et rentabilité tout en portant des valeurs fortes, en étant mobilisées autour de projets menés par des femmes et des hommes qui sont la clé des succès."

Philippe de Chanville et Christian Raisson, co-fondateurs de ManoMano
"Figurer parmi les startups Next40 de la French Tech est une preuve de confiance et une vraie fierté pour ManoMano. Face aux géants chinois et américains de l’e-commerce, l’enjeu de souveraineté européenne est de taille et notre plateforme data est clé pour se différencier. Pour soutenir notre hypercroissance, le recrutement est primordial avec notamment une centaine de postes à pourvoir dans l'équipe Tech cette année, et nous sommes ravis de recevoir l'aide du gouvernement."

Pierre-Etienne Roinat, président et co-fondateur Recommerce
"Notre entrée dans le Next40 est un motif de fierté pour toute l'équipe Recommerce qui s’investit pour faire émerger des modes de consommation plus responsables. Au-delà, de nous permettre d'accélérer notre croissance à l'international, nous comptons beaucoup sur ce dispositif gouvernemental pour structurer un écosystème vertueux répondant aux attentes fortes des consommateurs en termes de qualité et d'expérience. Nous sommes enfin fiers d'être au côté, au sein de cet indice, de très belles entreprises également dans la Tech4Good et proposant des alternatives pour un monde plus durable."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA