Nicolas Marotte, directeur général d'innocent France : de la bière aux smoothies

|

«Chaque jour de ma vie professionnelle, je suis parti travailler avec plaisir. » L'optimisme et la bonne humeur sont sans doute des qualités qui ont séduit les dirigeants britanniques d'Innocent au moment de recruter le nouveau directeur pour la France, la deuxième filiale de cette grosse PME connue pour ses smoothies. Deux qualités, mais aussi un CV solide. Car, Nicolas Marotte, 50 ans, a passé vingt ans chez Danone. D'abord chez Kronenbourg, puis aux produits laitiers frais, dans les biscuits LU et même deux ans dans sa filiale hongroise. « Lorsque j'étais étudiant, j'étais fasciné par la personnalité d'Antoine Riboud [le fondateur de Danone, NDLR] », raconte ce père de quatre enfants. Quand, en 2007, Danone cède sa branche biscuits à Kraft (aujourd'hui Mondelez), Nicolas Marotte reste trois ans dans ce groupe américain, toujours à la tête de LU. Il a notamment lancé Oreo, le biscuit phare de Mondelez.

Fin 2010, ce sportif - il enfile ses chaussures de running dès qu'il le peut - quitte Kraft pour un tout autre univers, celui de la comédie musicale. Cette aventure dure deux ans. Le temps de s'apercevoir que l'alimentaire lui manquait. C'est alors qu'en peu de temps, trois personnes lui parlent du poste chez Innocent. Le précédent directeur, Andy Kay, partait pour créer sa propre entreprise. Ce qui a séduit Nicolas Marotte ? La côte d'amour élevée de la marque ainsi qu'un potentiel de croissance important. De fait, en plus des smoothies, Innocent s'invite sur le marché très bataillé des jus frais aux côtés de Tropicana et Andros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2287

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message