Nicolas Sarkozy veut faire examiner "coûte que coûte" le texte sur le travail dominical

|

Selon le quotidien Le Monde, c'est le président de la République en personne qui a insisté pour que la proposition de loi sur le travail dominical soit examinée avant les fêtes, et ce malgré le débat sur l'audiovisuel qui, s'éternisant, retarde le reste du travail parlementaire. Malgré les doutes de sa majorité sur l'opportunité de discuter du travail du dimanche en urgence, Nicolas Sarkozy a martelé devant les députés UMP : "Pour moi, c'est un marqueur. Si on ne le fait pas, on sera comme tous les présidents de la République qui ont cessé de faire des réformes au bout de deux ans. Notre recul sur le travail du dimanche serait un symbole". L'examen du texte est maintenant prévu pour le mardi 16 décembre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter