Nielsen met la main sur Arbitron

|

Le fournisseur américain d'études de marché Nielsen va acquérir son petit concurrent Arbitron, spécialiste des mesures d'audience dans les médias, moyennant 1,2 milliard de dollars en numéraire.

Le rachat d’Arbitron par Nielsen a été approuvée par les conseils d'administration des deux groupes et Nielsen a obtenu les financements pour la mener à bien.

Nielsen a expliqué que son intérêt pour Arbitron résidait surtout dans la compétence de ce dernier en matière de radio et de télévision.

"Arbitron va aider Nielsen à résoudre (le problème) de la consommation de médias qui n'est pas mesurée" actuellement, comme la radio diffusée en flux ("streaming") ou écoutée en dehors du foyer », indique le communiqué.

Nielsen est environ douze fois plus gros que sa proie. Ensemble, les deux groupes devraient réaliser un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 6 milliards de dollars et dégager un bénéfice brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 1,7 milliard de dollars.

Le rapprochement devrait générer au moins 20 millions de dollars de synergies de coûts et il devrait permettre à Nielsen d'augmenter son bénéfice courant par action de 13 cents dès la première année suivant la finalisation de l'opération et de 19 cents la deuxième année.

Basé à New York mais immatriculé aux Pays-Bas, Nielsen est l'un des plus grands spécialistes mondiaux des études de marché, avec une capitalisation boursière dépassant 10,7 milliards de dollars.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter