Nike : 2, Adidas : 1

|

Les All Blacks ne sont pas les seuls déçus par leur défaite en quart de finale contre le XV de France ! C'est aussi un coup d'arrêt pour leur équipementier, Adidas, qui avait tout misé sur eux. À en oublier les Argentins qu'ils équipent aussi ! Et pourtant, ce sont ces autres représentants de l'hémisphère Sud qui pourraient sauver la mise de la marque, même s'ils ne vendront jamais autant de maillots que les Néo-Zélandais (500 000 par an dans le monde). Le rival Nike, lui, respire. On lui prédisait le pire lors des quarts de finale. Mais ce sont finalement ses deux équipes, l'Angleterre et la France, qui se retrouveront en demi-finale avec, à la clé, une équipe Nike en finale. Soit une semaine de plus au minimum pour écouler 400 000 maillots bleus mis sur le marché... Sans craindre, cette fois-ci, une querelle sur leur couleur, comme celle qui a opposé Français et All Blacks.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2015

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous