Marchés

Nike, ce géant du sport qui ne connait pas la crise

|

RÉSULTAT Avec une hausse de 55% de ses bénéfices annuels pour atteindre 866 millions de dollars au troisième trimestre de son exercice décalé, Nike renforce sa position dominante de leader mondial dans les ventes d’articles de sport.

Nike résultats 2012-2013

42 ans après sa création, Nike reste un ovni dans le monde du sport. En portant son chiffre d’affaires annuel à 6,19 milliards de dollars, soit une hausse de 9% par rapport à l'exercice précédent, la firme américaine originaire de l’Oregon séduit les investisseurs. Pourtant, son PDG Mark Parker rappelle que, cette année, le taux de change lui a été défavorable.

Les facteurs clés

Ce résultat est la conséquence de plusieurs éléments clés, dont la cession de la marque de vêtements Cole Haan au fonds Apax Partner pour 561 millions de dollars, qui lui a permis d’enregistrer un bénéfice de 231 millions de dollars sur cette cession comparé à la valeur comptable de l'actif qui était enregistrée dans son bilan. La vente d’une autre marque du groupe, Umbro, lui a rapporté 225 millions de dollars. Cette opération réalisée avec Iconix Group a, en revanche, signifié une perte nette de 107 millions de dollars, car la vente s’est réalisée à environ 50% du prix d’acquisition quatre ans plus tôt.

Stratégie de "communauté"

Mark Parker reste optimiste pour l’exercice à venir en Europe de l’Ouest "à court terme comme à long terme". Il réaffirme sa stratégie de "continuer à investir sous de nouvelles formes pour créer des communautés de consommateurs très fortes". Aux Etats-Unis, son cœur de marché, le sponsoring demeure au cœur de sa stratégie. Que ce soit à travers l’accompagnement d’athlètes comme le contrat signé sur dix ans avec le golfeur prodige de 23 ans Rory McIlroy pour un montant estimé à 187 millions d’euros, ou celui passé avec la NFL, la ligue professionnelle de football américain.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter