Nintendo cherche son souffle

|
Satoru Iwata, PDG
du groupe.
Satoru Iwata, PDG du groupe.©JohN storEY 2006

Après des années de croissance à deux chiffres, le fabricant japonais de consoles a marqué le pas en 2009. Sur son exercice 2009-2010 clos fin mars, le chiffre d'affaires a reculé de 22 % à 1 434 milliards de yens (10,9 milliards d'euros) et le résultat net de 18 %, à 228 milliards de yens (1,7 milliard d'euros). Bien sûr, beaucoup d'acteurs de l'industrie du jeu vidéo se contenteraient de 15,6 % de rentabilité nette, mais ce coup de frein inquiète. D'une part, parce que les ventes de consoles du japonais ont déçu sur la période (20,5 millions de Wii contre 26 millions un an plus tôt, et 27 millions de DS contre 31 millions), ensuite parce que les ventes de jeux ont, elles aussi, décroché (343 millions, contre plus de 400 millions en 2008-2009) et enfin, parce que la concurrence d'Apple (iPhone et iPad) pourrait nuire à Nintendo à terme. Mais le japonais promet de réagir en 2010 avec une nouvelle DS (ci-contre, Satoru Iwata, PDG du groupe). Reste à savoir si ce sera suffisant, à l'heure où l'iPad flambe déjà aux États-Unis.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2137

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous