Nintendo dernier de la classe verte

|

Le fabricant japonais de la Wii s'est vu attribué la note de 0/10 par l'ONG Greenpeace dans la dernière livraison de son classement environnemental des sociétés d'électronique.

Le constructeur Sony Ericsson passe en tête des fabricants électroniques les plus respectueux de la santé et de l'environnement, tandis que la Wii, produit vedette de Nintendo récolte un zéro pointé, selon la dernière édition du classement trimestriel de Greenpeace.
Depuis août 2006, l'organisation écologiste publie son « Guide pour une high-tech responsable » en classant les quatorze plus gros fabricants mondiaux en fonction de leur prise en compte du principe de précaution, de l'élimination de substances toxiques dans leurs appareils (mobiles, ordinateurs, etc.) et de leur engagement à reprendre et recycler leurs produits en fin de vie.
Les consoles de jeux font leur apparition pour la première fois dans la sixième édition de ce classement publiée mardi.
Nintendo, dont les consoles (Wii, DS) contiennent des substances chimiques nocives pour l'environnement telles que le PVC (polychlorure de vinyle) et les retardateurs de flammes bromés, obtient le premier zéro pointé de l'histoire du guide et se classe bon dernier (18ème sur 18).
Ses concurrents - Philips (17ème) Microsoft (16ème) Sharp (15ème) - font à peine mieux.
Samsung, qui commercialise des produits exempts des substances chimiques les plus dangereuses, gagne des points et passe de la 8 ème à la 2 ème place, mais n'est pas au top du classement car il limite son offre de reprise des déchets électroniques à quelques pays et quelques catégories de produits, selon Greenpeace.
D'une façon générale, les entreprises qui progressent dans le guide de Greenpeace sont celles dont les nouveaux produits ou leurs composants majoritaires sont entièrement exempts de certains ingrédients dangereux.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter