Nintendo : le PDG Satoru Iwata décède à l’âge de 55 ans

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La célèbre firme japonaise Nintendo vient de perdre son PDG. A la tête de l’entreprise depuis 2002, Satoru Iwata est décédé d’un cancer, comme l’a annoncé Nintendo dans un communiqué daté du 13 juillet 2015. 

A la tête de Nintendo depuis 2002, Satoru Iwata était connu pour avoir lancé des consoles grand public comme la Nintendo DS.
A la tête de Nintendo depuis 2002, Satoru Iwata était connu pour avoir lancé des consoles grand public comme la Nintendo DS. © DR

Satoru Iwata. Un nom bien connu par les afficionados des jeux vidéo. Le PDG de Nintendo, à la tête de l’entreprise depuis 2002, est décédé d’un cancer, comme l’a annoncé la multinationale japonaise dans un communiqué du 13 juillet 2015. Satoru Iwata sera remplacé par Shigeru Miyamoto, connu comme étant le père de Mario, et Genyo Takeda, l'un des actuels dirigeants de Nintendo. Satoru Iwata avait réussi à se faire apprécier des amateurs de jeux vidéo, notamment grâce à son sourire et son humilité. Devenu PDG de Nintendo à la suite de Hiroshi Yamauchi, le père du jeu vidéo japonais, ce programmateur de formation avait intégré Nintendo en 1984 au sein de sa filiale HAL Laboratory. Satoru Iwata est aussi connu pour avoir lancé des consoles grand public comme la DS et la Wii, un choix important au moment où le marché du jeu vidéo s’érodait. A travers une série de vidéo "Iwata demande", le PDG de Nintendo présentait les coulisses du jeu vidéo et de son développement.

Satoru Iwata dévoilait les coulisses de Nintendo avec sa série "IWata demande" [Vidéo]

 
Un décès qui intervient au plus mauvais moment pour Nintendo

Ce décès intervient deux ans après celui de son prédécesseur Hiroshi Yamauchi et au plus mauvais moment pour la firme de Kyoto. Réfractaire au changement, Satoru Iwata avait engagé un partenariat ces derniers mois avec l’entreprise japonaise DeNA, pour exploiter les célèbres noms de Nintendo, comme Mario et Pikachu sur des applications mobiles. Du côté des marchés, l’action de Nintendo s’est envolée de plus de 4% à l’ouverture, et le titre est monté à 20 390 yens en début de séance. Les investisseurs semblent estimer que ce décès pourrait permettre à l’entreprise japonaise d’être plus ouverte aux développements, vers les smartphones notamment. 

Réactions sur Twitter

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA