Nintendo peut-il sauver la Wii U avec Mario Kart 8?

|

VIDÉO En difficulté depuis la sortie de sa dernière console de salon, le fabricant japonais joue son va-tout avec Mario Kart 8, sa licence la plus fédératrice. Suffisant pour sauver la Wii U ?

Satoru Iwata, président de Nintendo joue la survie de la Wii U avec Mario Kart 8
Satoru Iwata, président de Nintendo joue la survie de la Wii U avec Mario Kart 8

Nintendo doit mettre le turbo. Un an et demi après la sortie de la Wii U, le japonais patine toujours sur la grille de départ. A peine plus de 6 millions d’exemplaires de sa dernière console de salon ont trouvé preneurs contre 9 millions escomptés. En France, Nintendo en a à peine écoulé 340 000 depuis novembre 2012 (dont 44 000 en 2014) quand sur une période similaire en 2007-2008 il avait vendu près de 1,3 million de Wii. Comparé à ses concurrents Sony (7 millions de PS4 vendues depuis novembre dernier) et Microsoft (5 millions de Xbox One), Nintendo fait du surplace. Et ce n’est pas le repositionnement tarifaire de la fin 2013 (une baisse de 50 euros) qui a changé les choses. La machine pâtit toujours d’un catalogue de jeux chiche et d’un manque de soutien des éditeurs tiers (Activision, Ubisoft, Electronic Arts…).

Mais la firme de Kyoto a peut-être trouvé le moyen de passer la démultipliée. Avec la sortie le 30 mai prochain de Mario Kart 8, Nintendo joue un peu son va-tout. Le jeu de course est ce qu’appellent les spécialistes un « system seller », soit un jeu qui a lui seul peut faire vendre beaucoup de consoles.  Pour mémoire, la version Wii du jeu de course s’était vendue sous ses différentes versions à 4,8 millions d’exemplaires rien qu’en France. Un succès colossal qui avait largement contribué au succès de la console. Avant de savoir si le jeu peut faire des consoles, il faut déjà savoir si le jeu se vendra bien lui-même. Là-dessus, Nintendo a toutes les raisons d’être confiant. D’abord parce que Mario Kart est une valeur sûre qui se vend toujours bien. Ensuite parce que cet opus numéro 8 a été particulièrement chiadé par les équipes de Kyoto : graphismes en HD de toute beauté, jeu en ligne jusqu’à 12 joueurs, des nouvelles armes et options… Sur le plan « quali » Nintendo a réussi son coup à en juger la presse spécialisée toujours très prescriptrice dans le jeu vidéo. Le site Gamekult par exemple toujours sévère le qualifie de « Très bon » et lui accorde la note de 8/10.
Et pour le faire savoir, Nintendo va sortir l’artillerie lourde. Campagne télé et internet qui va s’étaler sur plusieurs mois, PLV massive et bornes d’essai dans des centaines de magasins… La force de vente de Nintendo (10 personnes en interne plus une autre dizaine externalisée) sera entièrement mobilisée sur Mario Kart 8.


Sevrés de bons jeux, les possesseurs de Wii U vont certainement plébisciter le titre. Mais les autres ? « Nous pensons qu’un jeu a la capacité de faire le succès d’une console », assure Philippe Lavoué, le directeur général adjoint de Nintendo France. D’autant que le jeu sera certainement un « long seller » qui se vendra sur la durée. Néanmoins si le fédérateur Mario Kart 8 entrainera un sursaut des ventes de consoles, il en faudra plus pour relancer une dynamique. Un autre titre de Nintendo, super Smash Bros, est très attendu d’ici la fin de l’année. Entre les deux, reste à espérer qu’il y en aura d’autres…

2000 points de vente aux couleurs de Mario Kart
Campagne télé et internet qui va durer plusieurs mois, coffret collector avec une figurine, pack Wii U édition spéciale et surtout une théâtralisation maousse en magasin. La PLV se compose d’arches, de stands géants, de mobiles… Au total, 2000 points de ventes seront aux couleurs de Mario Kart 8 et 500 bornes d’essai du jeu seront déployées.

44 000

Le nombre de consoles Wii U vendues en France depuis le début de l’année soit un parc de 340 000 machines depuis son lancement en 2012.

 

La Wii U plombe les comptes

Chiffre d’affaires 2013-2014 : 572 Mrd de yens (4 milliards d’euros) en baisse de 10%

Résultat net : -23,2 Mrd de yens (-164 millions d’euros)

Ventes de Wii U : 2,72 millions sur l’année fiscale et 6,17 millions depuis son lancement (contre un objectif de 9 millions à fin mars 2014)/

2 commentaires

jamel

28/05/2014 19h52 - jamel

Pour moi ce qui a fait le succès de la super nintendo, ce n'est pas killer instinct ou donkey kong country ( ils étaient excellent pour l'époque je m'en souviens ) .
mais quand ils sont arrivés la console était déjà bien implanté grâce à d'autre titre comme super mario world, starfox, zelda a Link to the past, super metroid, ou encore de la part des tiers il y avait des jeux comme street fighter 2 (une révolution pour l'époque), secret of mana, dragon ball z (une tuerie), mortal combat, megaman x.
Quelle époque ! Rien que d'en parler ça le manque, le jeu vidéo n'est tout simplement plus ce qu'il était, depuis l'arrivée de la Playstation, le climat a changé et pas forcément en bien...

Quand à la n64, elle n'a pas pas connu le succès de ses prédécesseurs, mais si on peut parler de succès ce serait selon moi, avec des titres comme super mario 64, goldeneye, zelda ocarina of Time, mario kart 64 et j'en passe...

Encore une fois ce n'est que mon humble avis

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

moije

26/05/2014 15h23 - moije

Simple constat :
une console, un jeu, et on reitère ad-vitam eternam avec de nouvelles spéc...
Bof...
Et prendre un jeu "multijoueur" pour que dans 4 ans ils ferment les serveur (comme ils viennent de le faire pour pokemon wii) a quoi bon ?
Ca fait cher la brique a mon avis.
Sans compter que, plutot que de continuer a décliner du mario en course et baston... pourquoi ne font ils pas ce que beaucoup attendent : un rpg pokemon, ou sortir de nouveaux titres... ce qui a fait le (sursaut de) succès de la SNES c'est donkey kong ou killer instinct, la N64/Gamecube c'est starfox... Bref... c'est pas un é-nième mario kart qui va changer la donne... il faut qu'ils se reactualisent

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message